• FR  > 
  • Parents  > 
  • Quand l’enfant est jaloux du tél. portable de ses parents

Un enfant souffre lorsque ses parents sont constamment sur leur téléphone portable

Selon une étude, un enfant sur trois est jaloux du Smartphone de ses parents. Même les petits remarquent à quel point l’attention des parents est fixée sur leur écran et se sentent souvent mis à l’écart. Cela est nocif pour le développement de l’enfant et les relations familiales.

Publicité

L’utilisation exagérée du téléphone portable nuit à l’enfant

Les enfants dont les parents utilisent constamment leur téléphone portable ont tendance à souffrir de troubles de l’alimentation et du sommeil. Le développement du langage de l’enfant est retardé, car les parents parlent trop peu à leur enfant. Les enfants apprennent surtout en imitant leurs parents. A l’école primaire, ces enfants risquent de présenter des troubles de la concentration, de l’hyperactivité motrice, de souffrir de surpoids en raison d’une alimentation malsaine. La surconsommation de téléphone portable augmente aussi le risque de dépression.

Selon les psychologues, les enfants ayant reçu peu d’attention de leur parents à cause du téléphone portable trouveront plus tard normal d’être inattentifs dans certaines situations. Un enfant aura aussi le sentiment d’être seul avec ses besoins et de ne pas pouvoir se fier à ses parents.

Les parents sont absorbés par leur petit appareil pendant en moyenne un cinquième du temps de surveillance. Sur les places de jeu et à la piscine, le risque de blessures pour l’enfant n’est pas négligeable.

Le contact visuel et la proximité sont essentiels pour les enfants

Les enfants ont besoin d’être regardés par leurs parents, notamment quand ils ont appris quelque chose de nouveau. Chaque enfant aime recevoir de l’attention, de la reconnaissance et des félicitations, éléments essentiels pour la relation avec les parents et le développement personnel. Lorsque les parents accordent toute leur attention à leur téléphone portable, les enfants réagissent en pleurant, en boudant, en s’agitant ou par des crises de colère verbales et physiques.

Suis-je accro à mon portable ?

Il n’existe pas (encore) de diagnostic de « dépendance au téléphone portable ». Une personne qui est perturbée lorsqu’elle n’a pas son portable à portée de main ou qui s’énerve lorsqu’elle n’est pas autorisée à l’utiliser peut être considérée comme dépassant certaines limites en matière d’utilisation. La plupart des gens sous-estiment le temps passé chaque jour sur leur téléphone portable. Il existe des applications telles que « Menthal », « Checky », « Offtime », « HypnoBeep » ou « QualityTime » qui permettent de contrôler le temps passé sur un Smartphone.

Que faire si mon partenaire est accro à son portable ?

Essaye d’abord de parler avec lui une fois que vous avez le temps. Raconte lui à la première personne comment tu vis la situation et présente-lui les problèmes que cela te pose. Reste calme et ne lui fais pas de reproches. Chaque couple doit décider de manière individuelle comment gérer la situation. Il peut être utile de fixer des périodes « offline » à respecter par les deux partenaires. Le téléphone portable devrait par exemple être interdit pendant les repas.

Une bonne gestion du téléphone portable

Il n’est pas facile pour les enfants de gérer le temps passé sur leur portable si les parents utilisent constamment le leur. Il est possible de fixer certains principes tels que « pas de portable à table » ou « pas de portable avant les devoirs ». Certains experts déconseillent d’acheter un Smartphone pour un enfant de moins de douze ans. Un téléphone portable peut cependant être utile si l’enfant se rend en bus ou en train à l’école. La décision doit être prise de manière individuelle et en fonction de la situation.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)