Education : les parents en tant que modèle

Education : les parents en tant que modèle
Education : les parents en tant que modèle © Konstantin Yuganov / AdobeStock.com

Le petit enfant ne devient pas adulte tout seul. Des expériences faites par le passé montrent qu’un bébé en manque d’amour et de tendresse a tendance à tomber plus souvent malade. La fonction de modèle est un aspect important de l’éducation et du développement en général. L’enfant est le miroir des parents – qu’on le veuille ou non.

Publicité

Apprentissage du petit enfant

Les petits enfants apprennent d’abord en imitant. Des expériences comparatives effectuées sur des petits enfants dont la moyenne d’âge était de deux ans et demi et des bébés singes ont montré que l’amélioration des compétences intellectuelles au cours du développement de l’être humain repose principalement sur l’imitation. Le petit enfant ne cherche pas seulement inconsciemment des éléments d’explication, son comportement ainsi que ses préférences et aversions sont aussi influencés par la famille. Les parents sont donc tenus d’être des modèles à tous les niveaux.

Le rôle de modèle des parents

La famille est l’environnement social le plus important pour l’enfant qui en ressent les caractéristiques et les ambiances avant même de comprendre les mots. Plus d’un enfant imite le regard fâché de son père ou l’expression sereine de sa mère. Les actes inconscients jouent un rôle important. Les particularités individuelles telles que la manière de manger ou la réaction au stress sont copiées des parents. L’environnement social a aussi son rôle à jouer.

L’autorité ne génère pas le respect

Un comportement très autoritaire provoque chez l’enfant davantage de stress que de respect. L’enfant imite aussi les comportements des parents en cas de conflit. Si les parents sont respectueux, savent garder leur calme et s’excusent en cas de tort, l’enfant sera plus détendu. Ceux qui, en revanche, gèrent l’éducation des enfants d’une main de fer devront probablement faire face à de la rébellion. Le respect est transmis par des valeurs claires copiées directement des adultes. La capacité de se soumettre ne s’acquiert pas forcément par la répartition des rôles mais plutôt par la conscience de devoir, dans le cadre du partage, renoncer à quelque chose en faveur des autres.

Prendre conscience de soi avec l’aide du partenaire

La famille a une influence de plus en plus directe : au début, seuls les gestes et les mimiques sont imités, puis ensuite la manière de s’exprimer. Dans le cadre d’un dialogue, le partenaire qui critique de manière claire mais aimable est le meilleur indicateur de mes propres faiblesses. Le respect joue aussi un rôle dans le cadre des discussions concernant le potentiel d’amélioration. Une famille qui parle aussi de sujets désagréables et les traite de manière positive aura moins de mauvaises surprises négatives. L’unité au sein de la famille et dans les relations avec l’enfant est importante. Le but n’est pas de changer l’autre mais d’agir en tant que groupe social, ouvert et soudé.

Tags:

Ton appréciation

3,3/5 (4 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)