Afficher

Combien de temps pour essayer?

Désir d'enfant: combien de temps pour essayer ? © BillionPhotos.com - AdobeStock.com

En Suisse, un couple sur six ne parvient pas à avoir un enfant. Si tu ne tombes pas enceinte, à quel moment faut-il prendre rendez-vous chez un médecin ?

Afficher

Lorsque cela ne marche pas...

La plupart des couples sont sous pression lorsque la femme ne tombe pas enceinte des mois après avoir arrêté à la contraception. Généralement, il est conseillé d’essayer au moins une année, qui peut cependant paraître bien longue pour certains. Ce conseil ne prend pas en compte l’âge de la femme. Le médecin suisse Dr Fehr recommande aux femmes à partir de 34 ans de ne pas essayer trop longtemps et de se faire examiner par un médecin après six mois déjà, les examens pouvant durer un à deux mois.

Selon les statistiques, la femme peut se retrouver enceinte même après deux ans ou plus, raison pour laquelle les couples ne doivent pas perdre espoir, même si aucune cause n’est trouvée. Dans 20% des cas, la cause est provisoire.

Afficher

Comment se déroule la visite chez le médecin ?

Après une année de tentatives pour tomber enceinte, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un médecin. Celui-ci te posera d’abord quelques questions sur ton style de vie et ta sexualité. Il se renseignera sur les éventuelles maladies, maladies infantiles et voudra savoir si tu prends des médicaments. Il abordera aussi ta consommation de nicotine et d’alcool et, le cas échéant, d’autres drogues.

Un gynécologue, respectivement un urologue peut poser un diagnostic supplémentaire pour trouver d’éventuelles causes. Dans un tiers des cas, la cause relève des deux partenaires.

Renseigne-toi auprès de ta caisse-maladie pour savoir quels examens sont payés. Un spermogramme dans le cadre duquel l’éjaculat est analysé coûte par exemple 150 francs et est pris en charge par la caisse-maladie en cas de prescription du médecin.

Quelles sont les méthodes pour tomber enceinte ?

Si tu ne parviens pas à tomber enceinte par voie naturelle, tu peux essayer un traitement de médecine conventionnelle ou des thérapies de médecine complémentaire. En médecine conventionnelle, un traitement hormonal est d’abord prescrit pour augmenter la fertilité. Il influence aussi bien la maturation folliculaire que l’ovulation.

Si la cause est liée à l’éjaculat de l’homme, le don de sperme est une option possible. En Suisse cependant, ni le don d’ovule ni la maternité de substitution ne sont autorisés.

Les autres possibilités de la médecine reproductive sont l’introduction de sperme directement dans l’utérus (insémination intra-utérine, IUI) pour raccourcir le trajet jusqu’à l’ovule, ainsi que la fécondation in vitro (FIV) et l’injection intracytoplasmique de sperme (ICSI), dans le cadre de laquelle un spermatozoïde unique est introduit directement dans l’ovule, sous microscope. L’ovule ainsi fécondé est ensuite implanté dans l’utérus.

En 2014, 6269 couples ont souhaité procéder à une fécondation in vitro, conduisant dans 37 % des cas à une grossesse.

Voici comment procéder si tu souhaites avoir un enfant
Si la femme a moins de 34 ans, il est conseillé au couple d’essayer pendant une année. Le fait d’avoir des relations sexuelles deux à trois fois par semaine augmente la chance de fécondation. Si la femme n’est pas enceinte après une année, elle prendra alors rendez-vous chez son médecin de famille. Un transfert chez le gynécologue, respectivement l’urologue peut être utile car il est conseillé aux deux partenaires de se faire examiner.

Les cliniques spécialisées proposent différentes procédures pour pouvoir réaliser un désir d’enfant. Il est important que tu te sentes à l’aise avec le médecin et que tu lui fasses confiance. Cela évite le stress qui est inévitable en cas de traitement de ce genre.

Il peut aussi être utile de prendre en compte des thérapies alternatives et de l’aide psychologique.
Chose importante, n’oublie pas qu’une femme devrait commencer à prendre de l’acide folique avant la grossesse.

Rating

Quelle est la somme de 9 et 7 ?

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible