6e semaine de grossesse

6e semaine de grossesse © SciePro / AdobeStock.com

6e semaine de grossesse – ton bébé, ton ventre

La 6e semaine est très importante pour ta grossesse et le développement de ton bébé. Il est parfaitement normal que tu ressentes beaucoup d’émotions pendant cette phase. Dès maintenant, il est important de veiller à certaines choses. Voici lesquelles.

Publicité

Développement de ton bébé pendant la 6e semaine de grossesse

Ton bébé continue à se développer très rapidement. Cette semaine est cependant très particulière – en effet, le cœur de ton bébé va battre pour la toute première fois ! Au début, il bat très lentement puis à environ 100 coups par minute – soit le double de la vitesse de ton propre cœur.

Peu à peu, l’embryon prend forme. La mâchoire inférieure et l’ouverture de la bouche ainsi que les cordes vocales se constituent. De plus, les voies nerveuses, l’intestin, le fois, les poumons, la tyroïde et l’oreille interne commencent à se développer. Les reins et l’estomac de ton bébé travaillent déjà ! On devine aussi le début de la formation des bras et des jambes.

A ce stade de la grossesse, l’embryon fait à peu près 4 mm – soit environ la taille d’un petit pois !

Ton propre corps pendant la 6e semaine de grossesse

Dans ton corps, les hormones se détraquent complètement ! Tu constateras que tu deviens très émotionnelle et que parfois, tu ne te reconnais plus dans certaines situations. Rassure-toi, cela est parfaitement normal ! De plus, tu auras probablement de plus en plus de nausées et tu te sentiras souvent fatiguée et épuisée.

Ne te fais pas non plus de souci si tu as l’impression d’avoir la langue ou les muqueuses de la bouche enflées – parfois avec un goût métallique bizarre dans la bouche.

Outre la progestérone, les hormones HCG, œstrogène et relaxine sont maintenant produites en plus grande quantité. L’HCG a pour effet d’éviter l’apparition de règles et de l’ovulation. L’œstrogène rend tes seins plus sensibles et les mamelons peuvent commencer à foncer. La relaxine rend tes tissus de plus en plus élastiques et te facilitera l’accouchement. A ce stade, la progestérone a pour fonction de détendre la musculature de l’utérus et aménage ainsi une place confortable pour ton bébé dans ton ventre.

Changement d’alimentation – ce à quoi il faut veiller !

Le simple fait d’avoir des nausées te contraindra à changer ton alimentation. Il est recommandé pendant la grossesse de répartir tes repas en petites portions plus fréquentes. Idéalement, consomme cinq petits repas par jour – et si tu en as envie, pourquoi pas en position couchée. Écoute-toi et surtout écoute ton corps.

Les plats très salés ou épicés sont déconseillés. Les boissons gazeuses, les aliments acides ou les oignons crus ne sont pas non plus très bien supportés. Sache que le gingembre est excellent pour atténuer les symptômes désagréables de la grossesse.

Le jambon cru, les sushis et autres aliments crus de cette catégorie sont tabou pendant la grossesse à cause du danger de listériose. Si tu as envie de poisson et de viande, veille à ce qu’ils soient bien cuits avant de les manger.

Il faut impérativement renoncer à l’alcool, aux cigarettes ou à la drogue pour ne pas nuire au bon développement du bébé ! La caféine devrait aussi être évitée dans la mesure du possible. Toutes ces substances peuvent avoir des conséquences graves pour ton bébé. Bois plutôt un thé sain avec du gingembre !

Bon à savoir pour le père :

Ta partenaire va peut-être commencer à souffrir de symptômes liés à sa grossesse. Tu peux l’aider par exemple en lui préparant les repas dont elle a envie. Les câlins et les mots doux de ta part peuvent aussi faire des miracles. En cas de débordements émotionnels de ta partenaire, soutiens-la pour qu’elle ne se sente pas seule et qu’elle sache que tu es là pour elle. Il est important que vous viviez ensemble cette grossesse, avec les joies et les moments plus difficiles.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)