39e semaine de grossesse © Sebastian Kaulitzki - adobe.stocks.com

39e semaine de grossesse – ton bébé, ton ventre

Le compte à rebours a commencé ! L’accouchement peut maintenant se déclencher à tout moment. Il est temps, n’est-ce pas ? La grossesse dure depuis longtemps, le ventre tire et dérange. Tu n’as probablement plus envie d’être enceinte et tu te réjouis de tenir enfin ton bébé dans tes bras. Mais ne te fais pas de souci si ton enfant se fait encore attendre. Le terme n’est jamais très précis. L’enfant peut venir au monde aussi bien 15 jours plus tôt que plus tard.

Publicité

Développement de ton bébé pendant la 39e semaine de grossesse

A la 39e semaine, ton bébé a la taille d’une pastèque. Il pèse environ 3250 grammes et atteint 51 cm. Il continue à prendre quelques grammes tous les jours et à faire des réserves de graisse. Il va de soi que ces valeurs sont des moyennes. Certains enfants naissent petits alors que d’autres affichent un poids de 4000 grammes.

Il arrive parfois que des bébés naissent avec leur première dent de lait. Cette situation est néanmoins très rare. Tu remarqueras cependant de bonne heure des petits sillons creusés dans la gencive de ton enfant.

A partir de la 39e semaine, le liquide amniotique devient trouble et laiteux. Cela est dû au fait que le vernix caseosa s’est détaché du corps et est absorbé par le liquide. Peu avant la naissance, la couche superficielle de peau se détache aussi et il en pousse une nouvelle.

En se préparant à naître, le bébé produit déjà un taux d’hormones élevé. Elles aideront toutes les fonctions du corps à se mettre en route rapidement après la naissance.

Si tu accouches par voie basse, ton bébé recevra en naissant les premières bactéries de ta flore vaginale. Le système immunitaire du bébé à naître est donc déjà actif pendant l’accouchement.

Ton propre corps pendant la 39e semaine de grossesse

Il est possible que les autres femmes qui suivaient le cours de préparation à l’accouchement aient déjà accouché. Tu as peut-être gardé des contacts étroits avec l’une ou l’autre et tu peux lui faire une petite visite. Il est intéressant de voir comment se déroulent les premiers jours chez les autres et tu pourras certainement obtenir quelques conseils. Ne te laisse cependant pas perturber par les expériences négatives de l’accouchement. Chaque naissance est différente !

Au cours de préparation, vous avez probablement traité les différentes phases de l’accouchement. Le fait de savoir ce qui se passe procure un sentiment de sécurité.

Comment ressent-on les contractions ? Les descriptions sont très variables. Certaines se rappellent surtout de douleurs au dos, d’autres de tiraillements semblables aux douleurs de menstruations. Tu connais ton corps et tu identifieras certainement les vraies contractions. Très peu de femmes accouchement en route, dans la voiture ou l’ascenseur. En règle général, les couples qui attendent leur premier enfant sont rarement trop tard à l’hôpital.

Un accouchement commence par les contractions de dilatation. Elles engagent le bébé dans ton bassin et ouvrent le col de l’utérus. Tu peux encore très bien rester chez toi pendant ces contractions qui surviennent d’abord à intervalles irréguliers avant de se régulariser. Dès que les intervalles se situent entre cinq et dix minutes, préparez-vous à partir.

La phase dite d’expulsion suit les contractions de dilatation. Dès que le col de l’utérus est ouvert à 10 cm, les contractions, qui se produisent maintenant toutes les quatre à dix minutes, poussent le bébé à travers le canal de naissance.

La phase d’expulsion se termine par les contractions expulsives. Ta sage-femme t’invitera à pousser, mais ton corps réagit en règle générale automatiquement pour sortir ton bébé.

Après la naissance, lorsque ton bébé est couché sur toi, tu ressentiras à nouveau des contractions. Elles sont nettement moins douloureuses et ont pour but de faire glisser le placenta hors de l’utérus. Voici quelques conseils pour créer un lien avec le bébé.

Bon à savoir pour le père :

La description du déroulement de l’accouchement est purement « théorique ». La naissance de votre enfant sera un événement très individuel et intime. Chaque femme ressent les contractions de manière différente. Ta partenaire souhaitera peut-être des antidouleurs, même si elle avait exclu d’y recourir au départ. Il est possible qu’elle se fâche contre les personnes présentes, y compris contre toi, pour s’excuser ensuite. Chaque femme réagit différemment en accouchant. Ne vous étonnez pas si quelque chose ne se déroule pas comme vous l’aviez imaginé. A la fin, vous tiendrez votre enfant dans vos bras et oublierez tout le reste.

Conseils pour renforcer la relation avec ton bébé.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)