31e semaine de grossesse © Sebastian Kaulitzki - adobe.stocks.com

31e semaine de grossesse – ton bébé, ton ventre

Entre la 31e semaine de grossesse et la naissance, il ne reste plus que neuf semaines. De nombreuses femmes enceintes profitent de cette période pour aménager le logement avant l’arrivée du bébé. On dit dans le langage populaire qu’elles « font leur nid ». L’appartement sera nettoyé à fond, les rideaux lavés, la chambre du bébé préparée. Les parents se réjouissent de la naissance qui approche !

Publicité

Développement de ton bébé pendant la 31e semaine de grossesse

Au début de la 31e semaine de grossesse, ton bébé pèse environ 1'500 grammes et atteint 41 cm de long. Tu peux comparer le petit paquet qui se trouve dans ton ventre à une grosse salade pommée.

Ses mouvements diminuent peu à peu – l’endroit où se trouve ton enfant devient trop restreint pour les culbutes et les extensions. Néanmoins, le bébé se sent bien et se concentre maintenant sur les plus petits mouvements tels que bouger les pieds, sucer le pouce et jouer avec le cordon ombilical. Dans l’ensemble, tout devient plus tranquille.

Par contre, la petite vie dans ton ventre va encore croître et grossir. Jusqu’à la naissance, ton bébé va encore quasiment doubler son poids.

Sais-tu ce qui joue un rôle sur le poids du nouveau-né à la naissance ? D’une part ton alimentation, notamment pendant la grossesse. D’autre part aussi le fonctionnement du placenta et du cordon ombilical, l’écart entre le terme calculé et la date réelle de l’accouchement, et même le poids de ton partenaire et de toi-même à votre naissance. Les différences de poids à la naissance sont considérables. Un enfant sain peut venir au monde en pesant 3‘000 grammes, voire 4‘000 grammes.

Le développement des poumons se poursuit. A partir de maintenant, les poumons sont à même de se gonfler entièrement. Cette étape est essentielle pour ton bébé.

Ton propre corps pendant la 31e semaine de grossesse

En plus de tous les troubles liés à la grossesse déjà décrits précédemment, tels que problèmes respiratoires, douleurs articulaires, besoin d’uriner ou rétention d’eau, c’est maintenant surtout ton ventre qui te donne l’impression de ne plus pouvoir bouger normalement. Certaines femmes enceintes parviennent encore à attacher leurs lacets, alors que d’autres ne le peuvent plus. Les femmes qui sont enceintes en été sont favorisées par rapport à celles qui attendent un enfant en hiver et doivent revêtir des couches d’habits et des bottes. N’hésite surtout pas à te faire aider, car tu auras encore besoin de tes forces lorsque bébé sera là. Voici 9 bons conseils de la sage-femme contre les désagréments de la grossesse !

Malgré ton ventre, tu peux en principe encore faire du sport, notamment pour te détendre. Les cours spéciaux tels que « yoga pour femmes enceintes » ou gymnastique dans l’eau répondront à tes besoins spécifiques. Tu verras que même à ce stade de la grossesse, le fait de bouger te fera du bien.

Pense à boire suffisamment de liquide, car cela permet de lutter contre la constipation, mais aussi contre les crampes et la rétention d’eau. Aie toujours une bouteille d’eau à portée de main.

As-tu déjà réfléchi à l’accouchement et à ce qui peut se passer ? Une césarienne d’urgence peut s’avérer nécessaire, ou les sages-femmes devront peut-être utiliser la ventouse. Souhaites-tu avoir une péridurale ou la refuseras-tu dans tous les cas ? Il est important de se préparer à cet événement, afin de ne pas être surprise. Parles-en aussi avec ton partenaire et rédige un planning d’accouchement.

Bon à savoir pour le père :

Avez-vous déjà prévu l’accouchement ? Si cela n’est pas le cas, faites-le maintenant. Ta partenaire a peut-être des idées précises sur ce qu’elle veut ou ne veut pas. En règle générale, les sages-femmes abordent le sujet lors de l’annonce à l’hôpital ou en maison de naissance, mais il est important que tu sois aussi au courant. Pendant l’accouchement, les femmes réagissent souvent différemment de ce qu’elles avaient prévu avant la naissance et souhaitent, le moment venu, des choses qui n’entraient pour elles pas en ligne de compte auparavant. Cela ne pose aucun problème, mais si tu sais ce à quoi ta partenaire accorde de l’importance, tu pourras l’aider à prendre les bonnes décisions.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)