30e semaine de grossesse © Sebastian Kaulitzki - adobe.stocks.com

30e semaine de grossesse – ton bébé, ton ventre

Es-tu très fatiguée ces derniers temps ? Si oui, pas de souci, cela est parfaitement normal au début de la 30e semaine. Au cours de la grossesse, ton corps a accompli des miracles et continue sur sa lancée. De plus, ton ventre est de plus en plus lourd et tu as peut-être de la peine à respirer. N’hésite pas à faire des pauses et à te reposer régulièrement !

Publicité

Développement de ton bébé pendant la 30e semaine

Ton bébé atteint déjà 40 cm de long et pèse environ 1'350 grammes. En raison du manque de place dans le ventre, il a adopté la position dite fœtale. Cela signifie qu’il replie les jambes, croise les bras sur le torse et courbe la tête. Il n’est peut-être bas tourné vers le bas mais a encore le temps de le faire d’ici la naissance.

Au début de la 30e semaine, ton bébé perd lentement son lanugo et n’en n’aura généralement plus du tout lorsqu’il viendra au monde. On distingue cependant bien ses cils et ses sourcils et ses cheveux commencent à pousser.

La peau de ton bébé a pris une teinte rosée. Cela est dû au sang qui coule dans les vaisseaux capillaires, les plus petits vaisseaux du corps.

Dans les années septante, on pensait qu’en raison de leur système nerveux pas encore arrivé à maturité, les fœtus et nouveau-nés ne ressentaient pas la douleur. Des interventions médicales étaient alors pratiquées sans anesthésie. Aujourd’hui, on sait que les bébés ressentent la douleur à partir de la 30e semaine, et peut-être même avant. Comme la peau de ton bébé est très sensible, il sent tes caresses à travers ta paroi abdominale. Quel beau moyen de communication entre parents et enfant.

A la 30e semaine, ton bébé peut réguler lui-même sa température corporelle, indépendamment de la tienne. Cependant, s’il vient au monde maintenant, il devra rester encore un certain temps en couveuse.

Ton propre corps pendant la 30e semaine de grossesse

La 30e semaine s’accompagne de tous les troubles typiques liés à la grossesse. Fatigue, problèmes respiratoires, besoin d’uriner, maux de dos et fausses contractions ne sont pas rares à ce stade. Fait positif cependant, tous ces petits bobos indiquent que l’accouchement approche. Plus que dix semaines environ et tu pourras enfin tenir ton bébé dans tes bras !
Si tu souffres trop, discute avec ta sage-femme ou ton médecin. Certains troubles peuvent être atténués très facilement.

Fais-tu aussi partie des femmes enceintes qui pourraient manger soudain sans faire de pause ? Les fringales sont également un phénomène fréquent de cette semaine. Veille à consommer des aliments riches en fer et en calcium. Cela ne devrait pas poser de problème aux végétariennes. Tu trouves par exemple du calcium en quantité dans les légumes verts, tels que le chou vert, le brocoli, le fenouil, mais aussi dans le sésame. Les aliments riches en fer sont les légumineuses tels que les lentilles, les pois chiches ou les haricots, mais aussi le millet, les flocons d’avoine et le persil. Au cours de ses premières années de vie, ton enfant va encore puiser dans les réserves de fer qu’il a faites dans ton ventre.

Bon à savoir pour le père :

As-tu pensé à faire régulièrement des photos du ventre de ta partenaire au cours de la grossesse ? Si non, il est grand temps de commencer. Planifiez un agréable après-midi pour une séance photo ou un moulage en plâtre du ventre. Il existe aussi des T-shirts amusants avec des dessins ou inscriptions sur le ventre. Une autre alternative consiste à peindre vous-même directement quelque chose sur le ventre pour la photo (=> 10 conseils pour une grossesse inoubliable). Profitez de ce moment à deux.

 

Tags:

Ton appréciation

3,7/5 (3 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)