Afficher

Qu’est-ce que la section du cordon ?

Couper le cordon après la naissance © nataliaderiabina - AdobeStock.com

La section est le geste de couper le cordon ombilical après la naissance. Le cordon contient deux artères qui ramènent le sang de l’enfant vers le placenta. Ce sang transporte du dioxyde de carbone. La veine du cordon (vena umbilicalis) alimente l’enfant en oxygène et en nutriments.

Afficher

Après la naissance, l’enfant commence à respirer de manière autonome et reçoit l’oxygène de l’air. L’approvisionnement par le cordon ombilical n’est donc plus nécessaire. La section du cordon n’est pas douloureuse, car elle ne touche aucun nerf.

Comment le cordon est-il coupé ?

Pour effectuer la section, le cordon est clampé à deux endroits et coupé entre les deux pinces. Les tissus sont tendus et il faut exercer un peu de force pour couper.

Quel est le meilleur moment pour couper le cordon ?

Par le passé, le cordon est généralement coupé directement après la naissance. On partait alors du principe que le fait de le faire trop tard augmentait le risque d’hémorragies ultérieures. On considérait également que l’augmentation du volume sanguin et du nombre de globules sanguins entraînerait une jaunisse plus forte ou prolongée chez l’enfant, devant être traitée par photothérapie. On craignait en outre que le sang de l’enfant retourne dans le placenta. Les deux artères qui vont de l’enfant au placenta se referment cependant rapidement alors que la veine ne se referme que lorsque le sang du placenta a été amené vers l’enfant.

Si l’on attend 60 à 90 secondes après la naissance, la section est dite retardée. La section tardive est effectuée après plus de 3 minutes. Certains couples souhaitent laisser pulser le cordon et le couper plus tard ou lorsque le placenta a été expulsé. En cas d’accouchement lotus, le bébé reste relié au placenta par le cordon, jusqu’à ce que le tout se détache seul.

Afficher

Quel est l’avantage d’une section tardive ?

Lors d’une section retardée ou tardive (1 à 3 minutes après la naissance), la maman peut sentir le lien entre elle et son enfant en toute tranquillité. Cela permet d’améliorer la relation entre la maman et l’enfant. L’enfant est encore alimenté en oxygène par le cordon et peut commencer à respirer par lui-même pendant ce temps.

Le volume sanguin de l’enfant est plus élevé de 30 à 40% en cas de section tardive et davantage d’anticorps parviennent dans le corps de l’enfant. Un nouveau-né ne dispose pas encore d’un système immunitaire arrivé à maturité et pour se défendre, il utilise les anticorps de la mère.

De plus, l’enfant reçoit davantage de fer, ce qui se verra même quatre mois plus tard dans les valeurs élevées de ferritine (valeur de réserve de fer). Le fer n’est pas seulement nécessaire pour le sang, mais aussi pour les gaines de myéline qui enveloppent les nerfs et ont une fonction isolante. Ces gaines de myéline se constituent pendant la première année de vie. C’est pendant cette période que le cerveau grandit le plus. La section du cordon ne semble cependant pas avoir effet sur le QI. Les enfants dont le cordon a été coupé tardivement ont pourtant une meilleure motricité fine à l'âge préscolaire. Ils sont par exemple plus habiles pour tenir un crayon. Le comportement social semble en outre être influencé de manière positive.

Chez les prématurés, il est conseillé de couper le cordon tardivement, car cela diminue le risque d’hémorragie cérébrale néonatale et d’entérocolite nécrosante (maladie intestinale inflammatoire).

Quand faut-il couper le cordon tout de suite ?

Dans certaines situations, il est impossible d’attendre pour couper le cordon en raison de problèmes de santé du nouveau-né nécessitant un traitement médical immédiat.

Qui peut sectionner le cordon ?

Le père, la mère ou une personne qui assiste à l’accouchement coupent le cordon. Tel que déjà mentionné, des problèmes de santé du nouveau-né peuvent nécessiter la section immédiate par la sage-femme ou le médecin. Dans la mesure du possible, on respectera cependant les désirs du couple.

Appréciation

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible