Rapports sexuels après l’accouchement

Faire l'amour après l'accouchement © hailey_copter - AdobeStock.com

Certains couples ont de nouveau des rapports sexuels quelques semaines après l’accouchement. Mais d’autres ont besoin de plusieurs pour retrouver l’envie d’amour physique. C’est tout à fait normal et peut dépendre de différentes causes. Il est surtout important de se protéger afin de ne pas concevoir directement un petit frère ou une petite sœur. A quoi faut-il également veiller en cas de rapports sexuels après l’accouchement ?

Publicité

Changements physiques après l’accouchement

Le corps de la mère a d’abord besoin de temps pour récupérer après l’accouchement et permettre aux blessures, aux irritations ou aux cicatrices dans la zone vaginale de guérir. Il faut six à huit semaines à l’utérus pour retrouver sa forme et sa taille initiales. De nombreux médecins recommandent aux femmes d’attendre la fin des lochies avant d’avoir des rapports, pour éviter les infections.

L’épuisement physique ressenti par de nombreuses femmes après l’accouchement peut également constituer un obstacle : le manque de sommeil dû à l’allaitement et le fait de devoir s’occuper 24 heures sur 24 de l’enfant ne facilitent pas les choses.

En raison du taux de prolactine élevé, de nombreuses femmes ont tout simplement moins envie d’avoir des relations sexuelles pendant l’allaitement. L’hormone provoque en outre une sécheresse du vagin. L’utilisation d’une crème peut être d’un grand secours.

Obstacles psychiques en cas de rapports sexuels après l’accouchement

Il se peut que tu te sentes en tant que femme encore plus forte et plus consciente de ton corps qu’avant et que tu parviennes à mieux exprimer tes besoins. Il se peut aussi que tu sois encore déstabilisée par les changements de ton corps et que tu aies l’impression de ne pas être attirante avec ton ventre ou tes éventuelles vergetures.

Au-delà du niveau purement physique, l’accouchement laisse généralement des impressions très fortes chez la mère et le père, pouvant influencer le comportement sexuel. Ton partenaire a peut-être vécu de très près les douleurs et les peines que tu as subies pendant l’accouchement et craint de te faire mal lors des rapports sexuels.

Besoins différents

Les besoins sexuels des partenaires après un accouchement sont souvent très différents. L’un a peut-être plus envie d’amour physique qu’avant l’accouchement et il s’agit pour lui d’un besoin important, alors que l’autre n’a pas encore l’énergie et l’enthousiasme pour cela – et peut-être aussi peur de retomber directement enceinte. De la culpabilité et une insatisfaction ou le sentiment d’être repoussé ou non désiré sont les conséquences de cette situation. Parlez ensemble de la planification familiale et d’éventuelles méthodes de contraception.

Méthodes de contraception

L’allaitement ne protège pas contre une nouvelle grossesse. Si vous souhaitez attendre avant de donner un petit frère ou une petite sœur à votre enfant, pensez à vous protéger lors des rapports sexuels. L’utilisation d’un préservatif est simple et protège également contre les infections. Les mamans qui allaitent doivent renoncer à la pilule avec œstrogènes afin de ne pas influencer la production de lait. Une fois que l’utérus a retrouvé sa taille initiale, la pose d’un stérilet est une méthode efficace.

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)