Les méthodes de contraception après la naissance

Les méthodes de contraception après la naissance
Les méthodes de contraception © JPC-PROD - AdobeStock.com - AdobeStock.com

Après l’accouchement, il faut de nouveau recourir à la contraception lors des relations sexuelles. Des préservatifs aux minipilules : il existe différentes possibilités. Cependant, il faut avoir la garantie que la méthode choisie n’aura aucune influence sur ton bébé. Pour cela, renseigne-toi sur les différents moyens et restrictions qui concernent la période d’allaitement.

Publicité

Bien choisir sa méthode de contraception

Les méthodes de contraception se divisent en variantes avec hormones et variantes mécaniques. Puisque ton corps s’est transformé après l’accouchement, la décision doit être prise après une consultation chez ton médecin traitant. Le diaphragme peut devoir être réadapté, par exemple. Un diaphragme est une membrane en silicone tendue par un anneau rigide qui retient les spermatozoïdes et contient un gel qui diminue leurs mouvements. Sa position a une influence sur l’efficacité.

Afin de poser correctement le diaphragme, il est nécessaire de s’exercer un peu, c’est pourquoi il est conseillé d’utiliser simultanément, lors des premières fois, une autre méthode de contraception. Durant l’allaitement, il peut être avantageux de choisir une contraception sans hormone, car les hormones peuvent passer dans le lait maternel et avoir des conséquences sur la santé de l’enfant. Par contre, pendant cette période, les préservatifs et les diaphragmes sont utilisables sans problèmes vu qu’ils fonctionnent mécaniquement.

Pilules contraceptives pendant l’allaitement ?

Pendant l’allaitement, les pilules contraceptives classiques ne sont pas adaptées. Les pilules dites combinées contiennent de l’œstrogène, substance qui peut influencer la production de lait. De plus, les hormones passent dans le lait maternel et sont absorbées par le bébé. La minipilule est l’une des alternatives proposées par les médecins : elle est fondée sur l’effet de l’hormone gestagène et une faible concentration. Cette solution est très fiable, mais elle a aussi, en tant que médicament, plusieurs effets secondaires qui dépendent de la quantité exacte de substance active et vont des nausées à l’augmentation des risques de cancer.

Les contraintes sont plus strictes que celles de la pilule à base d’œstrogènes, car il faut la prendre tous les jours au même moment. Dans le cas de l’implant hormonal, la substance active utilisée joue aussi un rôle crucial et si cette méthode est utilisée comme méthode contraceptive, il faut s’assurer qu’il n’existe aucune incompatibilité avec les composants. L’effet est de longue durée et tu n’as pas besoin de prendre chaque jour un comprimé.

Contraception après l’accouchement

Après l’accouchement, une méthode contraceptive est nécessaire dès les premiers rapports sexuels. Lorsque ton corps est à nouveau fécond, cela ne signifie généralement pas que tu doives immédiatement trouver un moyen de contraception. Le cycle des menstruations n’apparaît qu’après 6 à 8 semaines, mais même avant une ovulation est possible et l’absence des saignements mensuels n’est pas un signe certain. Ton gynécologue pourra te renseigner sur la question et te présenter tous les avantages et les désavantages.

 

Tags:

Ton appréciation

4,5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)