Concilier famille et profession – aussi pour les pères

Concilier famille et profession – aussi pour les pères

Dans la plupart des cas, ce sont les mères à qui l’on demande de concilier famille et profession. L’éducation des enfants n’est-elle cependant pas depuis longtemps déjà un thème qui concerne les deux parents ? Le temps consacré à la famille et notamment aux enfants n’est-ils pas aussi important pour le père ? Les pères actuels ne sont-ils aussi concernés par cet équilibre ? N’ont-ils pas besoin de davantage de flexibilité ?

Publicité

Concilier famille et profession – égalité de traitement superflue ou impérativement nécessaire ?

D’une manière générale, on exige surtout des mères de savoir concilier famille et profession. En effet, pendant les premiers mois de vie, ce sont surtout elles qui sont présentes pour l’enfant, notamment parce qu’elles allaitent. De plus, ce sont surtout les femmes et les mères qui parviennent à se créer la flexibilité nécessaire en s’aménageant un emploi à temps partiel.

L’éducation des enfants n’est cependant pas uniquement la tâche de la mère. Et de plus en plus de pères souhaitent se consacrer davantage à leur famille et à leurs enfants. Les entreprises sont aujourd’hui donc tenues d’aménager de nouveaux modèles de travail pour les parents, leur permettant de concilier le tout.

Pour pouvoir concilier famille et profession, des horaires de travail basés sur les besoins des parents et des enfants sont nécessaires. Ces horaires doivent non seulement permettre aux parents d’élever leurs enfants, mais également de les accompagner chez le pédiatre, de faire du sport ou des activités avec eux sans trop de stress.

L’horaire de travail flexible, qui prévoit une plage d’horaire fixe, n’est qu’un premier pas dans cette direction. Des heures fixes ne sont pas toujours nécessaire et grand nombre d’entreprises pourraient accepter davantage de souplesse à ce niveau. Pour que les parents puissent en profiter, les structures d’accueil pour enfants doivent aussi faire leur part. Des heures de garde prolongées donnent aux parents la possibilité d’agir de manière beaucoup plus souple.

A l’ère du numérique, le travail effectué depuis la maison, le homeoffice, est de plus en plus autorisé. Ce modèle de travail est cependant basé sur la confiance, que les entreprises ne sont pas toujours prêtes à accorder à leur personnel.

Père et famille ? Un problème d’image !

En principe, plus rien ne semble donc empêcher les pères de concilier famille et profession. Néanmoins, ceux d’entre eux qui décident de passer plus de temps avec leur enfant sans toutefois renoncer à leur carrière sont souvent considérés de manière critique. L’ancienne répartition des rôles semble encore bien présente dans les esprits. Il est donc temps de prouver que les choses ont changé. Car le fait de s’épanouir aussi bien au travail que dans la famille est le meilleur argument. Un père qui souhaite réduire son temps de travail doit avoir le courage d’aller voir son employeur pour trouver une solution.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)