Enfant malade – mes droits au travail

Enfant malade – mes droits au travail

Que dit le droit suisse concernant les parents qui doivent s’occuper de leur enfant malade ? La jeune famille n’a pas toujours des grands-parents, des proches ou une jeune fille au pair à disposition. Pour de nombreux parents et notamment pour ceux qui élèvent seuls leurs enfants, les périodes de maladie sont un vrai casse-tête. Le quotidien bien organisé est chamboulé. Un employeur a-t-il le droit de pénaliser quelqu’un pour cette raison ? Voici quelques réponses à cette question.

Publicité

Quels sont mes droits lorsque mon enfant est malade ?

Il existe certains points qu’un employeur doit tolérer si ton enfant est malade. En principe, une mère ou un père en Suisse a le droit de prendre jusqu’à trois jours de congé pour s’occuper d’un enfant malade. Selon le droit Suisse, la pause de midi peut être prolongée jusqu’à 1,5 heure si l’enfant malade est seul à la maison. Et aucun employé ne doit être contraint à faire des heures supplémentaires si un enfant âgé de moins de 15 ans ou un autre membre de la famille nécessitant des soins l’attend à la maison.

Selon l’art. 36, al. 3 LTr, un certificat médical doit être présenté à titre de preuve. Cela signifie que tu dois remettre à ton employeur un tel document sans délai. Si tu constates le matin que tu ne peux pas te rendre au travail, informes-en immédiatement ton employeur afin qu’il puisse trouver un remplaçant.
Chaque nouveau cas de maladie donne droit à trois jours de congé. Selon le principe de la bonne foi, l’employé doit retourner au travail dès que l’enfant va mieux, même si les trois jours ne sont pas encore écoulés.

Le droit aux vacances peut-il être réduit ?

Si un employé n’a pas été absent plus d’un mois, le droit aux vacances ne peut pas être réduit. Il ne peut pas non plus être licencié pour une telle raison.

Pour maintenir de bons rapports avec son employeur, il est toutefois conseillé de laisser son enfant à une personne tierce en cas de maladies de peu de gravité. La plupart des parents connaissent les phases d’infections récurrentes qui débutent souvent avec le commencement de l’école enfantine. Dans ce cas, il est nécessaire de trouver un équilibre. La grand-maman ou une voisine peut-elle venir garder ? Il est conseillé de trouver des solutions à l’avance afin d’être préparé en cas d’urgence.

Attention : n’envoie pas ton enfant malade à la crèche ou à l’école enfantine. Non seulement il aura de la peine à guérir mais risque de contaminer les autres.

Offres d’aide en cas de maladie d’un enfant :

 

Tags:

Ton appréciation

4,8/5 (4 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)