Comment les familles peuvent économiser

Comment les familles peuvent économiser © Andrey Popov / AdobeStock.com

Les familles avec enfants en Suisse peuvent économiser avec le pilier 3a ou avec des rachats dans la caisse de pension. Ce n’est pas seulement la question du rendement qui est importante dans ce contexte, mais surtout les importantes économies fiscales qui peuvent ainsi être réalisées.

Publicité

Comment le budget familial change-t-il avec l’arrivée des enfants ?

Les enfants apportent de la vie dans une famille et ajoutent à son bonheur. Mais élever un enfant coûte une petite fortune. Un nourrisson coûte déjà environ 300 à 400 CHF par mois.

Les parents doivent aussi prévoir des dépenses supplémentaires pour les achats nécessaires pour l’enfant ou une place à la crèche. De nombreuses familles subissent une pression financière, car les salaires n’augmentent pas suffisamment pour couvrir les dépenses. Le budget est donc entièrement dépensé pour les coûts de la vie. Cependant, une famille qui se renseigne au sujet des économies et qui prend des mesures de prévoyance pourra profiter plus tard des réserves effectuées. Pour les mères, il vaut particulièrement la peine de se renseigner déjà pendant le congé de maternité sur les possibilités de prévoyance vieillesse. L’État propose des possibilités d’économies fiscales intéressantes comme le 3e pilier.

Faire des économies et prévoir avec le 3e pilier ?

Le principe suisse de la prévoyance se base sur trois piliers. Le 1er et le 2e pilier de la prévoyance vieillesse sont basiques et obligatoires. Ils sont constitués de différentes institutions comme la caisse de pension, l’indemnité pour perte de gain du service militaire ou la maternité. Le 3e pilier de la prévoyance est cependant une initiative privée. Il a l’avantage d’économiser des impôts. En cas de placement financier basé sur le pilier 3a, tu concluras un contrat de prévoyance auprès d’une banque ou une assurance. Tu verseras chaque mois une certaine somme. Sauf exception, tu ne pourras pas prélever d’argent avant l’âge de la retraite, mais le contrat bénéficie des remises d’impôts accordées par l’État. Tu pourras profiter d’avantages fiscaux qui sont encouragés par les fonds de la caisse fédérale.

D’autres possibilités de prévoyance : le rachat dans la caisse de pension est-il avantageux ?

Si tu préfères profiter des avantages du 2e pilier au lieu du 3e, tu peux effectuer un rachat dans la caisse de pension. Ce type de prévoyance peut valoir la peine si ta caisse de pension a un bon taux de couverture, à condition que tu n’aies pas besoin à long terme de tes économies pour des acquisitions. Le Conseil fédéral fixe chaque année la rémunération minimale des avoirs dans la caisse de pension. Elle se situe généralement au-dessus du taux d’intérêt habituel. Mais l’attrait réel d’un rachat effectué dans la caisse de pension est l’économie d’impôts. Car le montant versé est pris en compte pour réduire les impôts. Tu bénéficieras donc des avantages fiscaux.

Comment sont calculés les rendements en cas de versements effectués dans la caisse de pension ?

En cas de rachat effectué dans la caisse de pension, il existe deux calculs différents des rendements. D’une part, la somme investie peut être entièrement déduite du revenu imposé. Cette manière de calculer déclenche un calcul fiscal qui réduit le revenu imposable. Dans ce cas, les économies fiscales réalisées constituent le rendement. D’autre part, la somme investie portera intérêt selon la rémunération minimale. Voici un exemple qui montre les avantages fiscaux d’une famille avec enfants en cas de rachat effectué dans la caisse de pension :

Une famille avec deux enfants a un revenu imposable de 80'000 CHF. Les parents versent 20'000 CHF dans la caisse de pension. Le revenu imposable se réduit ainsi à 60'000 CHF. Les économies fiscales se situeront dans cet exemple à environ 4'000 CHF. La famille ne doit donc payer qu’une partie de la charge fiscale qui existait auparavant.

Conseil : Si tu répartis des rachats plus importants sur plusieurs années, tu pourras en profiter doublement. Cela permet de rompre la progression plusieurs fois et de faire des économies à chaque fois que tu remplis ta déclaration d'impôt.

Conseils utiles pour les parents concernant la prévoyance et les économies en Suisse

Les parents doivent prévoir de bonne heure que des compromis seront inévitables plus tard en cas d’absence de prévoyance. Un enfant ne doit pas nécessairement provoquer une lacune de prévoyance à la retraite. Si tu réfléchis de bonne heure à plus tard, ta retraite pourra être envisagée sans soucis. Le système suisse propose plusieurs possibilités de prévoyance vieillesse.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)