Kit de survie pour les pères

Kit de survie pour les pères © ilkercelik - fotolia.com

La joie est immense à la naissance d’un bébé. Au quotidien, les parents doivent cependant s’habituer à leur nouveau rôle. Les soins du bébé sont au centre de toutes les attentions, jour et nuit. Cette situation peut s’avérer stressante et déclencher des disputes au sein du couple. Alors que les femmes ont eu neuf mois pour s’habituer mentalement à leur rôle de mère, les pères ont nettement moins de temps. Le doute et les craintes sont parfaitement normaux. Voici quelques conseils pour cette période passionnante.

Publicité

Défis pour le couple

Il est quasiment impossible de préparer un futur père à ce qui l’attend après la naissance de son bébé. La situation est différente pour les femmes qui parlent beaucoup plus ouvertement de leurs problèmes, émotions, de sexualité et de crises. De nombreux hommes sont plutôt renfermés quand il s’agit de sujets personnels. Cependant, la communication est maintenant particulièrement importante.

Pendant les premiers temps avec le bébé, les parents devront faire passer leurs propres attentes et besoins au second plan et restructurer le quotidien. Le rythme viendra plus tard ! Mettez-vous d’accord sur les périodes de pause, à tour de rôle ou ensemble.

Discuter de la répartition du travail !

Les bébés pleurent beaucoup. Les causes peuvent varier entre la faim, la couche pleine, le besoin de proximité, la fatigue, trop de stimuli ou l’ennui. Les pleurs sont difficiles à supporter et peuvent durer jusqu’à trois heures par jour. Les bébés sont particulièrement endurants. Les pères deviennent fous, et les mères malheureusement aussi. Se soutenir mutuellement et savoir que cette période passera peut aider.

Les défis pour le père et la mère augmentent continuellement : entre le manque de sommeil, le ménage, la nouvelle distribution des rôles et le talent d’organisation des sorties et des activités communes, le quotidien change du tout au tout.

Discutez de la répartition des tâches. Les attentes au travail et dans le nouveau rôle de père sont énormes. Clarifiez de manière réaliste quelles tâches tu peux assumer en plus de ton travail. Et abandonne tout genre de perfectionnisme.

Même si la mère allaite, le père peut beaucoup contribuer aux soins et renforcer ses liens avec l’enfant. Parfois, les pères ne parviennent pas à calmer l’enfant ou seulement avec difficulté. Ils se sentent alors rejetés. Ne te laisse pas désécuriser. Ce comportement est normal et passera. Si tu t’impliques dès le début quand ton bébé pleure, il viendra aussi chercher ton aide plus tard pour se faire consoler et aider. Les bons pères consolent, jouent et aident !

Un déroulement réglé des journées est impossible au début. Il est nécessaire de s’adapter complètement aux besoins du bébé. Profitez de ses périodes de sommeil pour vous reposer et ne vous préoccupez pas du ménage.

Trouver le rôle du père affectueux

Confronte-toi avec ton nouveau rôle de père. Rappelle-toi ce que ton père a bien fait et ce que tu souhaites faire différemment. Quels sont les souvenirs de ton enfance avec ton père ?

Sexualité

De nombreux couples s’imaginent qu’une sexualité épanouie renforce les liens, alors que les jeunes parents ont d’abord autre chose en tête. Après l’accouchement, de nombreuses femmes ont des lésions obstétricales qui mettent souvent plusieurs mois à guérir. Les relations sexuelles sont donc souvent la dernière chose à laquelle pense une jeune mère, même sans ces lésions. Les soins du nourrisson l’occupent avant tout : l’allaiter ou lui donner le biberon, le consoler, etc. Au début, un immense déficit de sommeil vient s’ajouter à cela et l’érotisme passe alors au tout dernier plan.

Le père peut soutenir sa partenaire en lui disant à quel point elle est une mère merveilleuse et qu’il l’aime. Prends-la dans tes bras, (même) si elle est surchargée, lunatique ou épuisée. La proximité émotionnelle et l’estime réciproque seront ainsi préservées.

Accepter du soutien

N’hésitez pas à accepter de l’aide pour profiter tous les deux de pauses bien méritées. Les amis, la famille, une baby-sitter ou une aide-ménagère peut aider quand la situation vous dépasse.

La croissance d’un enfant ressemble à un voyage d’aventure passionnant qui est aussi épuisant que l’ascension d’un sommet. De courtes discussions concernant la charge des deux parents peuvent aider, surtout au début. Un résumé de la journée pour savoir ce qui s’est bien ou mal passé, ou ce qui s’est mieux déroulé qu’avant, aide à avancer dans ce nouveau rôle de parent. Une chose est cependant certaine : vous allez y arriver !

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)