• FR  > 
  • Parents  > 
  • Cesser d’envier pour être plus heureux

Cesser d’envier pour être plus heureux

Dans notre société industrielle moderne, les sentiments négatifs sont volontiers ignorés. Les sentiments tels que l’envie, la colère ou même la haine font toutefois partie de l’être humain. Il est cependant néfaste de ruminer constamment de tels sentiments.

Publicité

Mère ou enfant, personne n’est à l’abri de l’envie

Même si notre vie est agréable, nous trouverons toujours quelqu’un à envier. La camarade de classe de notre enfant a de meilleures notes, les voisins une plus grosse voiture et la famille d’en face part pour la troisième fois de suite en vacances cette année. Les parents sans enfants envient ceux qui en ont, les parents d’adolescents difficiles sont jaloux des parents de nouveau-nés et souhaiteraient remonter le temps.

L’envie est un sentiment courant souvent réprimé, car incompatible avec l’image de la famille heureuse. Même les petits enfants peuvent ressentir de l’envie. Elle renforce les doutes et rend encore plus insatisfait. Le simple fait de reconnaître les causes de son insatisfaction est déjà un bon pas en direction d’une vie plus heureuse.

Comment sortir du cercle infernal de l’envie ?

Les comparaisons font naître l’envie. Pour éviter d’envier, il faut par conséquent cesser de tout comparer. L’acceptation est la clé du bonheur. Le fait de vouloir toujours le meilleur pour être heureux rend insatisfait. Il n’est pas toujours possible de gagner la médaille d’or. Celui qui est déjà malheureux de se retrouver sur la deuxième marche du podium sera constamment insatisfait de ses succès. Dans la vie chacun devra faire face à des situations pouvant être source d’envie. Certes, il est parfois impossible de changer les événements, mais nous pouvons gérer les sentiments que nous ressentons dans le contexte en question. Mon ex-mari a une nouvelle femme et devient papa ? J’ai le choix de les envier ou de lui accorder ce bonheur. Les sentiments sont en nous, l’autre ne les connaît pas. L’envie génère donc une aura désagréable. Des femmes confrontées constamment à une mère envieuse vont tout faire pour l’éviter. Son enfant n’aura alors plus de camarades de jeu. Par son comportement, elle nuit ainsi à plusieurs personnes de la famille.

Apprends à te connaître et demande-toi quelles sont tes particularités, ou ce que tu peux améliorer dans ta vie. Que souhaites-tu changer pour arriver à ce qui est important pour toi ? Si tu es prête à modifier quelque chose, une bonne mesure d’envie peut être motivante et conduire à un développement positif et satisfaisant.

L’envie est un sentiment parfaitement normal, mais qui peut être néfaste. Réfléchis aux situations concernant ta famille ou ta vie en tant que mère pour lesquelles tu peux être reconnaissante. La reconnaissance est la meilleure méthode pour dire définitivement adieu à l’envie.

 

Tags:

Ton appréciation

4/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)