Afficher

Mon enfant ne parle pas (encore)

Développement du langage : parler et comprendre © ManEtli - AdobeStock.com

Le fait que ton enfant ne parle pas (encore) peut s’expliquer par différentes raisons. Il y a des enfants qui commencent tout simplement à parler très tard. Voici les causes et comment aider ton enfant à développer son langage.

Afficher

Les enfants qui, à l’âge de deux ans, prononcent moins de 50 mots sont appelés « late talker » (« retardataires au niveau du langage »). Le fait de commencer à parler tardivement peut nuire au développement du langage. Les enfants rattrapent cependant souvent rapidement ceux de leur âge et disposent alors vers trois ans d’un vocabulaire adapté à leur âge. Si ton enfant de trois ans ne parle pas encore ou parle très peu, il est conseillé de consulter une logopédiste.

L’évolution du langage des enfants

L’apprentissage de la langue est un processus très long et diversifié pour un bébé. L’enfant doit être prêt à apprendre. Un nouveau-né vient déjà au monde avec des prédispositions au langage. Les centres du langage sont déjà formés dans le cerveau, ainsi que tous les muscles et organes nécessaires tels que les lèvres, l’ouïe, la langue et le diaphragme. Outre les prédispositions biologiques, l’enfant naît aussi avec une disposition innée pour les relations sociales. Il souhaite entrer en contact avec les autres et s’entendre avec eux. Chez les enfants, le langage se développe selon un schéma similaire. Chaque enfant commence cependant à prononcer distinctement ses premiers mots à un moment qui lui est propre :

  • De nombreux enfants disent leurs premiers mots entre 12 et 18 mois – souvent « mama » et « papa ».
  • Certains enfants prononcent déjà certains mots à l’âge de 9 mois, d’autres seulement vers deux ans et demi.
  • Les garçons ont souvent plus de difficultés à apprendre à parler et ont besoin de plus de temps que les filles.
  • Les différences au niveau du vocabulaire sont également très importantes. Un enfant de 20 mois prononce entre 50 et 250 mots.
Afficher

Quand parle-t-on de trouble du langage chez un enfant ?

Entre 18 et 24 mois, les enfants commencent à former des phrases de deux mots. La limite magique de 50 mots est aussi dépassée à cet âge. Cependant, certains enfants (13-20%) ne prononcent encore aucun mot à l’âge de 2 ans. La moitié de ces enfants va rapidement rattraper son retard et dans ce cas, on ne parle pas de trouble du langage. A l’âge de quatre ans, on ne remarquera chez eux plus aucune différence avec d’autres enfants du même âge. L’autre moitié de ces enfants présente cependant toujours des difficultés à parler, ainsi que plus tard des faiblesses au niveau de la lecture et de l’écriture.

L’ouïe est naturellement en lien direct avec le langage. Les bébés souffrant de troubles auditifs cessent de babiller vers l’âge de 6 mois. Si ton enfant n’émet plus aucun son, il est conseillé de consulter un médecin. Si ton enfant de 15 mois n’est pas encore à même de prononcer des mots simples de manière compréhensible, parles-en à ton médecin qui pourra exclure l’existence de troubles du langage. Si ton enfant bégaie, attends quelque temps pour voir si cela s’améliore. Si le bégaiement perdure, demande conseil à une logopédiste.

Développement de l’enfant : comment aider son enfant en matière de langage

Les parents peuvent aider activement leurs enfants à développer leur langage et à s’exercer à parler. Parle autant que possible avec ton enfant et chantez ensemble des chansons. Si ton enfant fait des fautes en parlant, corrige-le gentiment sans le critiquer directement. Tu peux par exemple prononcer à nouveau correctement la phrase dans ta réponse : « Teval est pati, maman » - « Oui mon chéri, le cheval est parti ».

Tu peux aussi favoriser activement le langage en jouant avec différents rythmes. Félicite ton enfant lorsqu’il prononce correctement des mots difficiles et évite de le critiquer.

Appréciation

Quelle est la somme de 6 et 7 ?

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible