Afficher

Les glucides : de quoi s’agit-il ?

Les glucides © bit24 / AdobeStock.com

Tout le monde parle des glucides. Certains leur attribuent une mauvaise réputation et les évitent. Voici pourquoi il est déconseillé de bannir ce macronutriment du menu, surtout s’il est question de l’alimentation des enfants.

Afficher

Macronutriments sous la loupe : il y a glucide et glucide

De quoi est composé ton régime alimentaire et celui de tes enfants ? Contiennent-ils suffisamment de glucides complexes ? « Quoi, complexes !? », demandes-tu maintenant ? Oui, il existe deux types de glucides. La variante complexe est particulièrement précieuse pour notre alimentation. En plus, les glucides remplissent deux fonctions très importantes.

Les glucides : de quoi s’agit-il exactement ?

Les glucides et les graisses sont les fournisseurs en énergie les plus importants de l’alimentation humaine. Le macronutriment est contenu dans les aliments sous forme de sucre et d’amidon, et une différence est faite entre glucides lents et glucides rapides à l’absorption. Parmi les glucides assimilés rapidement (simples) figurent par exemple le sucre industriel et le sucre de raisin (glucose). Ils sont tout de suite absorbés par l’organisme et augmentent rapidement le taux de glycémie. Ce dernier descend cependant vite en raison d’une plus grande sécrétion d’insuline et la faim se fait à nouveau ressentir. Les glucides assimilés lentement (complexes) sont contenus dans les fruits à coque, les céréales et les légumes, et sont absorbés beaucoup plus lentement par l’organisme. Par conséquence, le taux de glycémie ne varie pas si rapidement et la sensation de satiété dure plus longtemps. Ton régime alimentaire doit donc contenir surtout le type complexe des glucides.

Afficher

Quel effet ont les glucides dans notre corps ?

Dans l’intestin, la plupart des glucides sont transformés en glucose qui est acheminé par la circulation sanguine dans les cellules à l’aide de l’hormone insuline. Alors que de nombreux organes et cellules peuvent profiter de protéines et de graisses comme source d’énergie, le cerveau ne peut puiser son énergie que dans les glucides. De plus, les glucides sont nécessaires à la constitution de la masse corporelle à partir des protéines et des graisses. Ils sont donc indispensables aux enfants en croissance. Le métabolisme des parents sera également moins efficace si leur alimentation est pauvre en glucides.

Quels sont les avantages et les inconvénients des glucides dans l’alimentation ?

L’effet qu’aura une alimentation riche en glucides sur ta santé et ton poids dépend aussi du type de glucide que tu consommes. Des sucreries, du gâteau et du pain blanc fournissent rapidement de l’énergie, mais très peu de vitamines, de minéraux et de fibres, ce qui a souvent des répercussions négatives. A contrario, les fruits à coque, les céréales et les légumes ont une densité élevée en éléments nutritifs, favorisent la digestion et prolongent la satiété. Ne renonce pas à ces vertus.

Quelle importance ont-ils pour les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants ?

Les besoins en énergie augmentent de 10 à 25% pendant la grossesse, car l’enfant qui croît doit aussi être alimenté. Environ 50 à 60% de ces calories doivent être couvertes par des aliments riches en glucides comme les pommes de terre, le riz, le pain, les pâtes et autres céréales. Il est important d’avoir une alimentation équilibrée et riche en nutriments. Après l’accouchement et pendant la période d’allaitement, le besoin calorique est aussi plus élevé. Au moins 50% d’aliments riches en glucides doivent figurer à ton régime alimentaire pendant cette phase. Les enfants ont besoin d’une alimentation riche en glucides pour la constitution des os, des cartilages et des nerfs.

Qui a besoin de plus ou de moins de glucides ?

L’Office fédéral suisse de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires recommande aux parents et enfants de couvrir environ 45 à 55% de leurs besoins énergétiques journaliers par des aliments riches en glucides. Le besoin peut varier d’une personne à une autre. Les personnes sportives ou celles qui fournissent beaucoup de travail intellectuel profitent particulièrement des réserves de glucides. Inversement, les diabétiques manquant d’insuline doivent éviter les glucides de type simple. Les personnes actuellement entraînées par la vague du régime low-carb doivent absorber au moins 25% du besoin énergétique en glucides, sinon leur cerveau en souffrira et leur mémoire diminuera.

Appréciation

Commentaires (1)
Quelle est la somme de 4 et 4 ?

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible