Afficher

Incontinence après l’accouchement

Incontinence après l’accouchement © Brigitte Bonaposta - AdobeStock.com

L’anatomie du périnée d’une femme est différente de celle de l’homme. Chez ce dernier, la musculature du périnée forme un anneau autour de l’anus alors que chez la femme, ce muscle en forme de V englobe l’anus, le vagin et l’urètre. Lors de l’accouchement, le bébé passe par le périnée. Le périnée féminin est donc vulnérable et l’incontinence est l’un des troubles possibles.

Afficher

Pour quelles raisons une femme peut-elle devenir incontinente ?

Pendant la grossesse, le périnée s’assouplit sous l’influence des hormones. Ce processus est normal et il est possible que tu en ressentes les effets. Pendant l’accouchement, la pression augmente aussi bien dans le ventre de la mère que sur le périnée et des fibres musculaires peuvent se déchirer. Lorsque le bébé distend trop fortement les muscles, la sage-femme coupera pour éviter une déchirure incontrôlée du périnée. Une coupure propre pourra plus facilement être recousue par le gynécologue qu’une déchirure. La sollicitation mécanique du périnée et la destruction de la musculature augmentent le risque d’incontinence. L’incontinence est un symptôme très complexe car de nombreux nerfs et muscles sont mis à contribution lorsque la femme urine ou défèque. 

Afficher

Quelles sont les différentes formes d’incontinence ?

En principe, une différence est faite entre l’incontinence urinaire qui est fréquente et l’incontinence fécale qui est plus rare. L’incontinence urinaire désigne la perte incontrôlée d’urine. Les causes et la quantité d’urine perdue peuvent être variables.

L’incontinence fécale est plus rare et n’est souvent pas due à la faiblesse du plancher pelvien. Elle peut être causée par un changement de la consistance des selles, une tumeur, des inflammations locales ou la prise de médicaments.

Quelles sont les thérapies possibles ?

Pour traiter une maladie, la première étape consiste à établir un diagnostic correct. En cas de symptomatique mineure après l’accouchement, le gynécologue donnera des conseils pour renforcer la musculature du périnée.

Quelques jours après l’accouchement, la mère peut déjà retrouver la sensation de sa musculature du périnée en pratiquant des exercices ciblés. Un cours de rééducation périnéale que la jeune mère peut suivre six à huit semaines après l’accouchement permet d’éviter l’incontinence. Après une césarienne, c’est le médecin qui te dira quand tu peux commencer à suivre ce cours.

Si l’incontinence dure ou est plus marquée, ton gynécologue t’enverra chez un spécialiste qui mesurera la force de ton périnée. Au moyen d’une échographie rectale et d’un IRM, le médecin pourra constater l’étendue du dommage musculaire. Le spécialiste du périnée a de nombreuses possibilités pour améliorer les symptômes, avec ou sans opération.
L’incontinence ne doit pas être un sujet tabou. Si tu as besoin d’en parler, partage tes soucis avec ta sage-femme et ton gynécologue. Le problème peut souvent être résolu par des exercices, sans passer nécessairement par l’opération.

Rating

Quelle est la somme de 1 et 3 ?

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible