Rétention d’eau pendant la grossesse

Rétention d’eau pendant la grossesse
Rétention d’eau pendant la grossesse © Present-Service, Zug

Les femmes enceintes ont tendance à faire de la rétention d’eau car les tissus sont plus sensibles. La rétention d’eau est l’un des troubles typiques de la grossesse et provoque souvent des œdèmes dans les jambes. De nombreuses femmes ont alors les chevilles enflées. Il existe cependant quelques remèdes de grand-mère et conseils alimentaires permettant d’atténuer ces troubles. 

Publicité

La rétention d’eau est-elle dangereuse ?

La rétention d’eau dans les jambes augmente souvent en cours de grossesse et se manifeste davantage le soir que le matin, surtout si la femme enceinte a été longtemps en position debout ou en période de fortes chaleurs. Les avant-bras et les mains sont aussi parfois tendus et les bagues commencent à serrer. La rétention d’eau fait partie de la grossesse et même si elle est marquée, elle est inoffensive.

Cependant, comme il peut s’agir d’un symptôme de gestose, il est recommandé d’en parler à ton médecin ou à ta sage-femme. Une gestose peut mettre la vie en danger et entraîne, outre des œdèmes, des protéines dans l’urine et une pression élevée. Il peut en résulter des vertiges, des maux de tête, des troubles visuels, des bourdonnements dans l’oreille et/ou des maux de ventre.

Mesures alimentaires contre la rétention d’eau

Pendant des décennies, on recommandait une alimentation pauvre en sel et beaucoup de riz, mais aucune étude scientifique n’a pu prouver leur utilité. Des études récentes démontrent même que des aliments peu salés peuvent être plutôt néfastes. Les œdèmes peuvent être réduits par des mesures diurétiques. Il ne s’agit pas d’un traitement de la cause mais elles permettent d’atténuer les troubles. Il est donc important de stimuler l’élimination par les reins ainsi que par l’ensemble du métabolisme.

  • Le fait de boire beaucoup (deux à trois litres par jour) stimule le métabolisme et l’élimination.
  • Les fruits et les légumes aident à réduire la rétention d’eau, notamment les pommes de terre (cuites avec la peau), les concombres (les plus mûrs possible), le céleri (surtout cru), les asperges (déconseillé en cas de problèmes de reins), l’ananas cru, les griottes, la livèche (déconseillé en cas de contractions).
  • Sale comme tu le souhaites et utilise si possible uniquement du sel qui ne contient pas de sel de cuisine (sel de mer, sel de l’Himalaya, sel gemme). 
    En cas de problèmes liés aux œdèmes et à la rétention d’eau, tu as deux possibilités :
    1. Journée riz : manger une journée entière uniquement du riz complet cuit, au moins 250-300 grammes, avec un peu de salade, des herbes fraîches ou quelques fruits (si possible des abricots frais ou secs, pour compenser l’éventuelle perte de potassium).
    2. Journée pommes de terre : manger une journée entière uniquement des pommes de terre cuites avec la peau, ainsi que des herbes fraîches et/ou une sauce au raifort.
    Si ton médecin constate que tu élimines des protéines via l’urine,
  • veille à consommer des aliments riches en protéines (produits laitiers, produits au soja, œufs, viande, poisson, noix, légumineuses)
  • Les vitamines, notamment la vitamine B6, sont essentielles.

Remèdes de grand-mère

Les bains à environ 37° C (donc pas trop chaud) dans l’eau desquels on peut ajouter du sel de mer ou une essence aident en cas de rétention d’eau. Demande conseil à la pharmacie.

  • Pour désenfler rapidement les jambes, prends un bain de pieds avec de l’eau salée.
  • En cas de fort sentiment de tension dans les jambes, il est conseillé de stimuler la circulation veineuse en prenant quotidiennement des douches ou bains d’abord froids puis chauds et de masser ensuite les jambes de bas en haut, soit avec une brosse de massage douce, un gant de massage ou avec une huile de massage.
  • Un bain pris le matin avec de la prêle des champs additionnée à l’eau apporte aussi du soulagement.

Prévention

  • Veille à bouger régulièrement (promenades, vélo, danse).
  • Le fait de nager et de rester dans l’eau chaude aide la circulation.
  • En principe, tu devrais t’efforcer d’avoir un quotidien réglé et d’équilibrer les phases de mouvement et de repos.

Nourris-toi de manière variée, en tenant compte de tes envies, qui sont souvent le signe qu’il te manque certains éléments nutritifs (p. ex : chocolat en cas de carence en magnésium). Evite en outre le stress et les efforts, accorde-toi suffisamment de repos et surélève régulièrement tes jambes. Tu peux aussi porter des bas de soutien (à enfiler couchée, après le réveil, afin que le sang ne descende pas dans les jambes).

Tags:

Ton appréciation

4,5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)