La choriocentèse

La choriocentèse
La choriocentèse © Syda Productions - AdobeStock.com

La choriocentèse peut être effectuée à partir de la 11e semaine de grossesse. L’examen n’est pas réalisé sur toutes les femmes enceintes mais il est conseillé en cas de soupçons. Si ton médecin te propose la choriocentèse, garde ton calme et décide avec ton partenaire si tu souhaites te soumettre à cet examen.

Publicité

La choriocentèse permet d’exclure les maladies génétiques

Les altérations chromosomiques sont l’une des anomalies les plus fréquentes chez les nouveaux-nés. Le diagnostic prénatal permet de détecter de telles anomalies au début de la grossesse. L’examen du liquide amniotique est généralement réalisé à partir de la 13e semaine de grossesse. Il fait partie des examens proposés à toutes les femmes âgées de plus de 35 ans. En effet, le risque d’avoir un bébé avec une déficience des gènes augmente avec l’âge. L’examen du liquide amniotique ne pouvant être effectué que lorsque le bébé est entièrement développé, la mère se retrouve dans une situation difficile lorsqu’une anomalie chromosomique est détectée. La choriocentèse permet un diagnostic précoce rendant l’interruption de grossesse possible en cas de diagnostic de maladie héréditaire avant la fin du premier trimestre. Si tu as déjà eu ou perdu un enfant avec une anomalie génétique, on te recommandera de te soumettre à ces examens. En cas de soupçon suite aux échographies, tu pourras également demander une choriocentèse. Il en va de même en cas de clarté nucale anormale ou si quelqu’un dans ta famille souffre ou souffrait de troubles métaboliques, ce qui augmente le risque d’anomalies chromosomiques.

Choriocentèse – de quoi s’agit-il ?

La choriocentèse peut être réalisée à partir de la 11e semaine de grossesse. Les villosités choriales se trouvent dans le placenta et peuvent être prélevées en faible quantité par une biopsie. Les villosités fournissent le matériel génétique de l’embryon. Il faut parfois attendre dix jours pour les résultats, le matériel génétique devant d’abord être mis en culture. Un premier diagnostic peut cependant déjà t’être communiqué après deux jours. Si le diagnostic est négatif, tu pourras encore mieux profiter de ta grossesse car tu seras certaine que ton enfant est en bonne santé. Si le diagnostic prénatal devait révéler que ton bébé souffre d’une maladie héréditaire, tu peux décider d’interrompre la grossesse. Tu auras un peu de temps pour prendre cette décision difficile. Tu peux te renseigner sur la maladie de ton bébé et prendre la décision avec ton partenaire et la famille.

L’examen est effectué ambulatoirement

Si tu as décidé de te soumettre au diagnostic prénatal, tu recevras un rendez-vous de l’hôpital. Tu n’auras pas besoin d’y rester mais pourras rentrer à la maison après l’examen. Tu devras simplement prévoir un peu de repos. Le risque lié à l’examen est la fausse couche. Cela arrive cependant seulement dans cinq cas sur 1000. Essaye de rester calme et de parler de tes craintes avec ton partenaire.

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)