Brûlures d’estomac pendant la grossesse

Brûlures d’estomac pendant la grossesse
Brûlures d’estomac pendant la grossesse © D.aniel - AdobeStock.com

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes sont gênées par des brûlures d’estomac en plus des nausées. Ces brûlures dans l’œsophage sont provoquées par des acides gastriques remontant de l’estomac, et font partie des désagréments typiques de la grossesse. Cependant ils peuvent être évités grâce à une alimentation ciblée et quelques remèdes de grand-mère.

Publicité

Mesures à prendre contre les brûlures d’estomac

Le cardia (muscle situé à l’entrée de l’estomac) se détend avec les hormones de grossesse. La fermeture de l’œsophage est donc plus souple de sorte que l’acide gastrique parvient à l’œsophage et en irrite les tissus. Au fur et à mesure de l’avancée de la grossesse, s’ajoute le manque de place dans le ventre, surtout si l’enfant appuie contre l’estomac. Les brûlures d’estomac qui en résultent sont inoffensives, mais sont ressenties comme étant désagréables par beaucoup de femmes. Parles-en à ta sage-femme ou à ton médecin si les désagréments sont importants et persistants.

Alimentation pour prévenir les brûlures d’estomac

  • Consomme plusieurs petits repas légers étalés sur la journée et peu de graisses, surtout le soir.
  • Mange lentement en mâchant soigneusement.
  • Bois beaucoup entre les repas, mais rien pendant que tu manges (quelles sont les boissons adaptées ?).
  • Evite tout aliment pouvant augmenter l’acidité gastrique : par exemple viande trop grillée, aliments gras ou frits, épices forts, sucreries (sucre et substituts de sucre), fruits exotiques, jus de fruit, café, thé noir, boissons gazéifiées.
  • Les aliments recommandés sont : pommes de terre (purée), carottes, flocons d’avoine (bouillie), orge, artichauts, aliments légèrement amers, lait et produits laitiers caillés (babeurre, yogourt, kéfir).
  • Veille à consommer des aliments riches en magnésium, par exemple légumes verts, riz complet, noisettes, germes de blé, flocons d’avoine et céréales complètes.
  • La moutarde, le raifort, presque toutes les herbes aromatiques (sauf l’ail et la ciboulette), le réglisse (sauf en cas de pression trop élevée) et le gingembre (sauf en cas de contractions) ont un effet stimulant sur l’estomac. Le thé de houblon a en plus un effet calmant.
  • La papaye fraîche, séchée, sous forme de jus ou de comprimé aide aussi. Tous les aliments fixant le surplus d’acide gastrique apaisent les brûlures d’estomac : noisettes, amandes ou flocons d’avoine (ils doivent être mâchés très longtemps). Bois un verre de lait par jour. Le jus de pommes de terre est aussi une variante, à boire en petite quantité (râper une pomme de terre crue avec la peau et la presser dans un mouchoir propre).

Prévenir les brûlures d’estomac

  • En cas de forts désagréments, mets-toi à quatre pattes pour que l’utérus appuie moins sur l’estomac.
  • Assieds-toi bien droite pendant les repas.
  • Un point important est la relaxation : essaye autant que possible de réduire ton stress et de t’aménager chaque jour des moments calmes.

Si les brûlures d’estomac se manifestent surtout la nuit, veille à ne pas te coucher juste après le souper. Fais d’abord encore une petite promenade. En position couchée, soulève ton torse à l’aide d’un coussin. La terre médicinale diluée dans de l’eau, bien qu’elle ne soit pas très bonne, est efficace dans les cas persistants. Teste ce qui t’aide le mieux.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)