Acide folique et lait maternel

Ton bébé a besoin de beaucoup d’acide folique après la naissance © AdobeStock.com

L’importance de l’acide folique est connue aujourd’hui. Il existe cependant deux facteurs encore méconnus : une prophylaxie d’acide folique commence déjà trois mois avant la grossesse et l’acide folique est aussi très important pour le bébé après la naissance.

Publicité

La vitamine de la vie, l’acide folique, est nécessaire à la division cellulaire et à la croissance. C’est pour cette raison qu’elle a une importance capitale avant et pendant la grossesse, mais aussi après la naissance. Mais comment assurer un apport suffisant en acide folique pour le bébé ? La réponse est aussi simple qu’évidente : avec du lait maternel.

Acide folique pendant la période de l’allaitement

Le lait maternel est comme une boisson magique pour les nourrissons et est parfaitement adapté à leurs besoins. Il fournit tous les nutriments nécessaires pour une croissance saine, renforce simultanément le système immunitaire et protège contre les allergies. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’allaiter exclusivement pendant les six premiers mois. Avec le lait maternel, le bébé absorbe aussi de l’acide folique qui est particulièrement important pour la croissance. Chaque mère doit donc veiller, aussi pendant la période d’allaitement, à prendre suffisamment d’acide folique.

Tu trouveras davantage d’informations au sujet de l’acide folique sur le site www.stiftung-folsäure.ch.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)