Ventouse ou forceps facilitent l’accouchement

Ventouse ou forceps facilitent l’accouchement
Accouchement instrumenté par ventouse ou forceps © GordonGrand - AdobeStock.com

L’utilisation de la ventouse ou des forceps en obstétrique peut faire peur aux futures mamans. Ces méthodes sont utiles pour faciliter un accouchement pénible, car il peut parfois se produire un ralentissement du travail pendant l’expulsion. La ventouse et les forceps sont utilisés lorsque l’enfant souffre d’un manque d’oxygène par exemple.

Publicité

Utilisation de la ventouse et des forceps

Les termes de ventouse et forceps peuvent sembler un peu barbares. Suite aux histoires racontées par tes parents ou grands-parents, tu t’imagines peut-être qu’il s’agit de véritables instruments de torture. Ces deux instruments très utiles sont cependant employés en cas d’urgence pour mettre rapidement fin à un accouchement. Lorsque tu es épuisée et que tu n’arrives plus à pousser correctement à cause de l’anesthésie péridurale, tu seras aidée pendant les contractions avec la ventouse ou les forceps.

Ces deux techniques sont très utiles, mais comportent malgré tout un certain risque. Des blessures ou déchirures du vagin peuvent se produire, mais elles guérissent au bout de quelques jours. Le médecin effectue souvent une épisiotomie sous anesthésie pour éviter les déchirures vaginales, avant d’utiliser la ventouse ou les forceps. L’épisiotomie sera recousue après l’accouchement et cicatrise rapidement. L’enfant doit se présenter en position céphalique (avec la tête en bas) et le col de l’utérus doit être complètement ouvert. Ta vessie sera vidée auparavant à l’aide d’un cathéter. 

Accélérer l’accouchement avec la ventouse

La ventouse est aussi appelée vacuum. Elle est faite de silicone souple et mesure de 40 à 60 mm. Elle est introduite dans le vagin et appliquée sur le crâne du bébé si l’accouchement ne progresse plus. Le médecin produit ensuite une aspiration électrique sur la tête. Pendant une contraction, il tire sur la ventouse pour accélérer l’accouchement. La ventouse peut provoquer des enflures ou des hématomes. Lors d’un accouchement prématuré la ventouse n’est pas utilisée, car la pression peut endommager le crâne encore très souple. Les forceps sont donc utilisés pour les prématurés.

Quand employer les forceps ?

Les forceps consistent en deux cuillères qui sont introduites l’une après l’autre dans le vagin. Le médecin pose chaque cuillère de part et d’autre du crâne du bébé. La petite tête est donc bien tenue par les forceps et pendant une contraction le médecin tire prudemment pour aider à l’accouchement. De nombreuses futures mamans ont peur que la tête du bébé soit écrasée par les forceps. Ce souci est cependant infondé, car les cuillères ne peuvent pas se fermer totalement. De légers points de pression peuvent apparaître au menton ou à l’oreille suite à l’emploi des cuillères.

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)