Sentiments après l’accouchement

Sentiments après l’accouchement

Juste après l’accouchement, nombreuses sont les mères qui ne souhaitent pas envisager une nouvelle grossesse à cause des douleurs des contractions de l’accouchement par voie basse ou de la césarienne. Ce n’est que plus tard qu’elles réalisent que cet événement unique est quelque chose de magique. Pour assimiler émotionnellement les détails de l’accouchement, des tiers peuvent aider la maman à répondre à la question : Que s’est-il vraiment passé pendant la naissance de mon enfant ?

Publicité

Assimiler l’accouchement

De nombreuses jeunes mamans bombardent leur partenaire (ou les autres personnes présentes lors de l’accouchement) de questions : Comment étais-je ? Ai-je respiré bruyamment ? Comment les sages-femmes se sont-elles comportées ? T’étais-tu imaginé l’accouchement tel qu’il s’est déroulé ?

Pour les femmes, il est important de pouvoir assimiler l’accouchement, d’en avoir une image précise et de pouvoir classer l’expérience dans le « dossier accouchement » de leur tête (jusqu’au prochain enfant). Pour le faire, elles ont besoin d’avoir le plus d’informations possible. En accouchant, tu as accompli un miracle, quelque chose que tu n’oublieras jamais.

Prends le temps de « digérer » l’accouchement

Ce que tu as vécu pendant l’accouchement est unique. Tu t’en rappelleras toute ta vie, que la naissance se soit déroulée sans problème ou qu’il y ait eu des complications.

Jusque-là, tu n’as certainement encore jamais vécu un événement aussi particulier. Tu as lutté pour ton bébé que tu n’as encore jamais vraiment vu. Tu as eu des douleurs que tu n’aurais jamais imaginées. Pendant l’accouchement, tu étais totalement occupée par toi-même et par la gestion de tes émotions. Maintenant que tout est terminé, tu as besoin d’aide pour reconstruire ce qui s’est passé. Prends le temps nécessaire pour le faire !
Tu oublieras à nouveau certaines choses. Et avec le temps, ton partenaire se rappellera uniquement des beaux moments. Pose donc tes questions dès que possible de manière à être satisfaite des réponses. Il s’agit d’une merveilleuse occasion de digérer ce qui s’est passé, même si sur le moment, tu penses peut-être: « Plus jamais ! »
Ne vas pas imaginer que ton premier bébé restera enfant unique. Rares sont les mamans qui souhaitent recommencer juste après l’accouchement. Mais tu constateras que tes impressions par rapport à l’accouchement changent jour après jour. Et même si ton bébé devait rester enfant unique, les motifs ne sont certainement pas uniquement la peur d’un nouvel accouchement.

En voyant ton enfant grandir et faire des progrès, tu oublies certainement les douleurs de l’accouchement ou le baby-blues. Car d’autres choses passent au premier plan : le premier sourire, les premiers pas, le premier mot…

Tags:

Ton appréciation

2,5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)