Césarienne

Césarienne
L'accouchement par césarienne © GordonGrand - AdobeStock.com

La césarienne permet à ton bébé de venir au monde sans danger. Les médecins font la différence entre une césarienne planifiée et une opération en cas d’urgence, pratiquée lorsque la santé de la mère ou du bébé est en danger. Alors que la césarienne d’urgence nécessite une narcose complète, tu pourras participer consciemment à la naissance de ton bébé en cas de césarienne planifiée. On te fera alors une péridurale.

Publicité

Augmentation du nombre de césariennes

Ces dix dernières années, le nombre de césariennes a augmenté. Certaines mères se décident consciemment pour accoucher de cette manière car elles pensent qu’il s’agit d’une méthode plus sûre pour mettre leur enfant au monde. La crainte des douleurs liées à l’accouchement joue certainement un rôle dans cette décision. De plus en plus de médecins respectent ce souhait et procèdent à une césarienne planifiée. Il existe en outre différentes raisons médicales qui nécessitent une césarienne. Si tu attends des jumeaux ou davantage d’enfants ou si ton bébé n’est plus approvisionné correctement suite à des complications, une césarienne s’impose. Si le nouveau-né vient au monde avant terme, il sera placé en couveuse et s’y trouvera dans les mêmes conditions que dans l’utérus de la mère. La plupart des bébés se développent cependant de manière optimale et viennent au monde en bonne santé.

Accouchement prématuré par césarienne

Une césarienne peut être pratiquée à partir de la 24e semaine de grossesse. A partir de ce moment-là, le nouveau-né a de bonnes chances de survie. Certains prématurés nés avant la 24e semaine de grossesse ont survécu. En cas de complications, les médecins font en général tout ce qu’ils peuvent pour que l’enfant reste le plus longtemps possible dans le ventre de sa mère.

Causes d’une césarienne d’urgence

La femme enceinte n’est généralement pas préparée à la césarienne d’urgence. Mais quelles sont les causes d’une telle intervention ? Elle peut résulter des situations suivantes :

• Diminution des battements du cœur du bébé
• Pression sanguine trop élevée de la mère
• Eclampsie/syndrome HELLP
• Anomalie du placenta
• Fièvre ou infection chez la mère après la rupture de la poche des eaux 
• Rupture utérine
• Ralentissement du travail
• Prolapsus du cordon ombilical
• Infection de la poche, du chorion, du placenta et parfois de l’enfant
• Alimentation insuffisante en oxygène du bébé
• Décollement prématuré du placenta
• Position latérale de l’enfant

Le déroulement de la césarienne

Tu ne seras pas seule pour accoucher en salle d’opération, une personne de ton choix peut t’accompagner. Tu ne verras pas l’opération car ton ventre est caché par un drap pendu devant ton visage. Ton partenaire sera assis à tes côtés. Si tu as décidé de demander une péridurale pour pouvoir être consciente pendant l’accouchement, tu la recevras avant l’arrivée de la personne qui t’accompagne. Tu ne sentiras plus tes jambes et n’auras aucune douleur.

Le médecin fera une incision sur la ligne du bikini. La cicatrice va disparaître avec le temps. Après quelques minutes, les médecins sortiront le bébé de ton ventre. Tu sentiras peut-être une légère secousse un peu désagréable. Après sa naissance, l’enfant sera placé dans tes bras et tu pourras immédiatement créer un contact avec lui. Pendant ce temps, les médecins recoudront la blessure.

Tu n’auras aucune douleur pendant l’accouchement mais après coup tu sentiras certainement la blessure. Le médecin te prescrira des antidouleurs. Si la césarienne s’est déroulée normalement, tu pourras quitter l’hôpital après quatre à six jours.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)