Quand dois-je conclure l’assurance maladie de mon bébé ?

Quand dois-je annoncer mon bébé à la caisse-maladie ?

Tout comme toi, ton enfant devra être assuré obligatoirement avec une assurance maladie de base et, selon la protection que tu souhaites lui offrir, également avec des complémentaires. Les caisses maladie t’offrent l’opportunité de souscrire à une assurance prénatale, c’est-à-dire la possibilité d’assurer ton enfant avant sa naissance, et ceci gratuitement ! Voici quelques informations importantes concernant l’assurance maladie de ton enfant.

Publicité

Conclure l’assurance maladie de l’enfant avant la naissance : un choix éclairé

L’assurance-maladie de base est obligatoire pour toute personne résidant en Suisse, y compris pour les nouveau-nés. Si l’assurance de base n’est pas conclue pendant la grossesse, elle devra être faite au plus tard dans les trois mois suivant la venue au monde de bébé. Bien que l’assurance de base ne puisse pas être refusée par la caisse maladie (contrairement aux assurances complémentaires), la souscrire après l’accouchement ne te fera pas économiser de primes car celles-ci devront alors être versées rétroactivement depuis le jour de naissance.

Les assurances complémentaires ne sont, quant à elles, pas obligatoires. Cependant, elles sont particulièrement recommandées car elles permettent de combler de nombreuses lacunes de l’assurance de base et offrir ainsi une couverture d’assurance optimale. Il est déconseillé d’attendre le terme pour conclure l’assurance-maladie de l’enfant notamment pour ce qui concerne les assurances complémentaires. En effet, lorsque ces dernières sont conclues après la naissance du nourrisson, elles peuvent être soumises à d’éventuelles réserves, exclusions ou pire encore être refusées par la caisse maladie, en raison d’infirmités congénitales ou tout autre problème de santé. En revanche, lorsque celles-ci sont conclues en prénatale (avant la naissance), elles sont acceptées sans restriction par la caisse maladie.

Pour que l’assurance de bébé soit considérée comme « prénatale », elle doit impérativement être signée avant qu’il ne montre le bout de son nez. Il est important de ne pas trop tarder pour la faire, car malheureusement personne n’est à l’abri d’une naissance prématurée. Et comme il n’y a pas de primes à payer avant la naissance, le plus tôt est le mieux !

Les différentes couvertures d’assurance

Il est préférable de ne pas mettre de franchise dans l’assurance de base. Ainsi, tu n’auras que la quote-part à ta charge, soit le 10% des factures de soins. Pour diminuer le montant de la prime, tu peux opter pour un modèle d’assurance de base dit alternatif, comme par exemple, le modèle médecin de famille. Concernant le risque accident, il est obligatoirement inclus dans l’assurance obligatoire des soins.

Les offres d’assurances complémentaires englobent souvent un package prénatale, comprenant notamment : Les soins ambulatoires (ex : lunettes, médicaments hors-listes, transports d’urgence, etc.), la couverture d’hospitalisation en chambre commune dans toute la Suisse, les médecines alternatives (ex : ostéopathie, homéopathie, etc.), les soins à l’étranger, la couverture complémentaire accident en cas de décès et d’invalidité ainsi que celle pour les soins dentaires. Pour cette dernière, indispensable lorsque l’on connaît le coût d’un traitement orthodontique, le choix de la conclure avant ou après la naissance dépend de plusieurs facteurs dont les conditions d’acceptation lorsque cette complémentaire est conclue de manière différée. Demande à ton conseiller en assurance à partir de quand il est judicieux de contracter cette assurance. Par ailleurs, dans certaines compagnies d’assurances, il est également possible de conclure, avant la naissance, une assurance d’hospitalisation en chambre demi-privée ou privée.

Le choix de la caisse maladie

Ton enfant n’a pas besoin d’être affilié dans la même caisse que toi ou ton partenaire. Pour faire le choix de la caisse maladie la plus adaptée à tes exigences, il est important de comparer les primes et surtout les prestations des différentes compagnies d’assurances du marché. Face au nombre de caisses maladie existantes en Suisse ainsi qu’à la difficulté de pouvoir les comparer entre elles, faire appel à un cabinet d’assurances indépendant spécialisé en assurances prénatales, peut te permettre de gagner un temps précieux tout en obtenant gratuitement un comparatif professionnel ainsi que des conseils avisés pour prendre la bonne décision.


Sponsored by :
www.assurance-bebe.ch - Cabinet d’assurances spécialisé en assurances prénatales

Tags:

Ton appréciation

5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)