• FR  > 
  • Grossesse  > 
  • Contractions prématurées ou fausses contractions

Contractions prématurées ou fausses contractions

Contractions prématurées ou fausses contractions
Contractions prématurées © Drobot Dean - AdobeStock.com

Les fausses contractions ou les contractions prématurées sont des douleurs régulières dans le ventre ou le dos. Les contractions sont la variante naturelle pour accoucher du bébé après 40 semaines. Mais dans certains cas, les contractions peuvent être prématurées. Elles peuvent entraîner un accouchement prématuré et doivent donc être empêchées ou stoppées. Les femmes enceintes doivent en connaître les causes afin de pouvoir réagir de manière adaptée.

Publicité

Au début d’une grossesse, les médecins et les futurs parents vont calculer le terme, qui est important pour déterminer la semaine de grossesse. Lorsque l’accouchement se déclenche en fin de grossesse, les contractions sont parfaitement normales. Elles peuvent également survenir déjà quelques semaines avant. Mais il ne s’agit de vraies contractions que si elles sont régulières, durables et douloureuses.

Quand s’agit-il d’un accouchement prématuré ?

Chaque douleur ressentie pendant la grossesse n’est pas une contraction. Les femmes enceintes pour la première fois ont parfois de la peine à faire la différence. En effet, il est difficile de savoir à quoi ressemblent les vraies contractions. Outre les contractions qui déclenchent l’accouchement, il existe d’autres formes de contractions. Les fausses contractions en font partie. Alors que certaines femmes n’en auront jamais, d’autres ont déjà de fortes douleurs à partir de la 34e semaine de grossesse. 

Fausses contractions

Les fausses contractions sont particulièrement irritantes. Mais elles sont également très utiles car elles entraînent l’utérus. Si tu ne sais pas s’il s’agit de fausses contractions ou si ton bébé va venir au monde, prends un bain chaud. Généralement, les fausses contractions disparaissent car ton corps se détend. Si les contractions persistent et qu’elles sont régulières, rends-toi à l’hôpital. Le médecin observera alors ce qui se passe et pourra réagir en conséquence.

Situations particulières pendant la grossesse

Malgré les mesures de prévention, des situations angoissantes peuvent survenir de manière inattendue. Les contractions régulières pendant le deuxième trimestre de la grossesse en font partie. Elles doivent être observées car elles peuvent être dangereuses, surtout pour ton enfant. Les contractions ont toujours un effet, quelle que soit la semaine de grossesse. Il s’agit de réactions de ton corps qui conduisent à l’accouchement.

Le déroulement inhabituel de la grossesse est un autre exemple. Les médecins ne parviennent pas toujours à calculer précisément le terme. Si les réactions de ton corps ne concordent pas avec la semaine de grossesse en question, il peut s’agir d’une erreur de calcul. Fais confiance à ton intuition maternelle car elle est souvent plus forte que toute expérience médicale. Tu seras ainsi sûre que ton bébé et toi-même êtes en bonne santé.

Tags:

Ton appréciation

2,8/5 (5 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)