Afficher

Epilation ou cire dépilatoire pendant la grossesse ?

De belles jambes : soins pendant la grossesse © and.one - AdobeStock.com

Pendant la grossesse, le changement hormonal modifie la croissance des poils. Des poils foncés et épais commencent à pousser à des endroits inhabituels. Ces poils tombent environ six mois après l’accouchement. Jusque-là, la femme n’est cependant pas tenue de renoncer à sa peau lisse !

Afficher

Est-il dangereux pour une femme enceinte de s’épiler ou d’utiliser de la cire dépilatoire ?

Il est souvent déconseillé de s’épiler ou d’utiliser de la cire dépilatoire pendant la grossesse. Ces méthodes d’épilation sont cependant sans danger pour la santé. Pendant la grossesse, les seins et le bas-ventre sont toutefois davantage irrigués et plus sensibles. L’épilation avec un appareil ou de la cire est par conséquent plus douloureuse et des tâches bleues peuvent apparaître.

L’épilation augmente-t-elle le risque d’infection ?

Les petites blessures causées par l’épilation peuvent offrir une voie d’entrée aux agents infectieux. Pour éviter les infections, un antiseptique devrait être appliqué sur la peau après l’épilation. Les désinfectants sans alcool sont conseillés car ils ne brûlent pas.

Afficher

Epilation à la cire : de quoi s’agit-il ?

Lors de l’épilation à la cire, de la cire chaude ou une masse de sucre (sugaring) est appliquée sur la peau à épiler. Les poils restent collés à cette masse. Si la cire ou la masse de sucre est enlevée d’un coup, les poils sont arrachés avec la racine. La procédure est désagréable, voire douloureuse, mais la douleur diminue avec la fréquence des traitements. Après l’épilation à la cire, les poils repoussent moins drus. Pour atténuer la douleur, la peau peut être chauffée au préalable, permettant alors aux pores de s’ouvrir.

Quels endroits est-il déconseillé d’épiler pendant la grossesse ?

En raison de la douleur, les femmes enceintes doivent peser le pour et le contre de l’épilation. Pendant les deux à trois dernières semaines de grossesse, il est déconseillé de s’épiler les seins. Les jambes peuvent en revanche être épilées pendant toute la grossesse.

Le rasage intime est-il inoffensif ?

Contrairement à l’épilation et à la cire, le rasage est indolore. Avec le ventre qui grossit, il devient de plus en plus difficile de raser les zones intimes et il y a un risque de blessure. Au début, les femmes enceintes peuvent s’aider d’un miroir. Lorsque cela n’est plus suffisant, le partenaire peut être appelé au secours. Il faut veiller à ce qu’aucune substance irritante ne pénètre dans le vagin ! De plus, une réaction allergique au gel ou à la mousse de rasage est possible, même si la femme supportait bien le produit avant sa grossesse.

L’enfant à naître ressent-il aussi les douleurs de l’épilation ou de la cire dépilatoire ?

Pendant le dernier trimestre de la grossesse, l’enfant bouge de plus en plus. Lorsque la femme enceinte s’épile, il donne souvent des coups de pieds. Cela n’est pas dû au fait qu’il ressente des douleurs ! L’épilation est absolument sans risque pour le bébé. Les douleurs stressent cependant le corps de la femme enceinte et ce stress rend l’enfant plus actif.

Appréciation

Veuillez calculer 6 plus 9.

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible