S’agit-il d’un refroidissement ou d’une grippe ?

L’une s’annonce soudainement, alors que l’autre te met peu à peu à plat. Un refroidissement est généralement beaucoup moins fort qu’une vraie grippe. Ces deux maladies se différencient l’une de l’autre. Voici les symptômes d’un refroidissement et comment reconnaître une grippe.

Publicité

Grippe ou refroidissement ? – Les différences

Ces deux maladies infectieuses sont provoquées par des virus. La grippe (ou influenza) est déclenchée par le virus dit influenza, tandis qu’un refroidissement est causé par les rhinovirus ou les adénovirus. La contamination a souvent lieu par gouttelettes. Les virus se propagent par la toux, l’éternuement ou le fait de parler dans l’air ambiant, et parviennent dans les voies respiratoires de personnes saines.

Un adulte attrape jusqu’à quatre fois par an un refroidissement que les médecins définissent aussi comme une infection grippale. Les enfants l’attrapent à de nombreuses reprises. Les symptômes disparaissent cependant généralement tous seuls au bout de quelques jours.

La vraie grippe au contraire se manifeste par des symptômes beaucoup plus forts et dure plus longtemps. Au début, les patients ont des symptômes inoffensifs, mais avec la prolifération des virus et l’attaque éventuelle de bactéries, la grippe peut devenir une maladie à prendre au sérieux.

D’autres maladies comme les amygdales enflammées, une otite moyenne ou une sinusite, peuvent se manifester lors d’une grippe. La méningite et la pneumonie sont des complications redoutées de la grippe, pouvant même entraîner la mort chez les personnes âgées ou affaiblies.

Les différents symptômes des deux maladies

Compte tenu des symptômes des deux maladies, il n’est pas étonnant qu’elles soient confondues. Les virus sont différents, mais même les médecins ont parfois du mal à faire la différence entre une influenza et un refroidissement sur la base des symptômes.

1. Le début de la maladie
Une influenza apparait sans prévenir : le malade était encore en pleine forme juste avant et a soudainement des courbatures et mal à la tête. Il commence à avoir de la fièvre et désire aller se coucher.

Le refroidissement commence souvent d’une manière insidieuse. La personne contaminée se sent malade, le nez coule et la gorge commence à s’enrouer.

2. Les symptômes
Des maux de gorge et une toux sèche et irritée sont des symptômes de refroidissement et de grippe. Il est plus rare d’avoir de la fièvre en cas de refroidissement, mais la température est élevée. Au contraire, la grippe est souvent accompagnée de fièvre (au-dessus de 38,5°C). Des courbatures, des maux de tête, une grosse fatigue et un mal être généralisé font aussi partie des symptômes d’une grippe.

Mais attention : la grippe n’est pas toujours accompagnée de ces symptômes. Chez certaines personnes, elle se passe en douceur et sans signes caractéristiques.

3. Evolution de la maladie
Les symptômes d’un refroidissement s’atténuent généralement après quelques jours et disparaissent au bout d’une semaine, tandis que l’évolution de la grippe est plus compliquée et plus longue. Les malades peuvent se sentir tellement mals qu’ils doivent rester 5 à 7 jours au lit. Certaines personnes se sentent guéries seulement au bout de plusieurs semaines.

Conclusion : se protéger des virus – consulter le médecin en cas de doute

Le repos au lit est excellent aussi bien en cas de grippe qu’en cas de refroidissement. En présence de fièvre, éviter de transpirer et de faire des efforts physiques. Il est important de boire beaucoup et de veiller à une bonne humidification de l’air ambiant pour que les poils fins des bronches puissent mieux se défendre contre les agents pathogènes.
Consulte le médecin en cas de grippe pour qu’il puisse diagnostiquer l’ensemble des symptômes et te prescrire les bons médicaments pour les atténuer. Ils doivent être pris durant les 48 premières heures. Les antibiotiques sont souvent inévitables en cas de surinfection bactérienne.

Eviter la contamination

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)