Piqûres d’insectes chez les bébés et les enfants

Piqûres d’insectes chez les enfants © famveldman - AdobeStock.com

Abeilles, moustiques et guêpes sont à nouveau de sortie, pour la plus grande crainte des parents qui font tout pour les éloigner de leur bébé ou enfant. Tu liras dans cet article quand il est nécessaire de consulter un médecin et comment protéger efficacement les enfants et toute la famille.

Publicité

Mon enfant a été piqué – que faire ?

Il faut d’abord identifier le type de piqûre : les piqûres de moustiques sont généralement petites et démangent – en principe, on remarque quelques heures plus tard que l’on a été piqué, car les moustiques « anesthésient » l’endroit avec leur salive.

Les enfants sentiront immédiatement une piqûre d’abeille ou de guêpe : l’endroit brûle, est douloureux et peut enfler. Parfois, l’aiguillon se trouve encore dans la peau. Il faut alors l’enlever immédiatement pour éviter qu’il ne continue à injecter du venin. A l’aide d’une petite pince (ou des ongles), saisis-le près de la peau et tire lentement.

Atténuer les douleurs et les démangeaisons

La première chose à faire est de refroidir l’endroit. Le froid atténue la douleur et évite les gonflements. A la pharmacie, on trouve de nombreux remèdes qui accélèrent la guérison. Ils sont en principe adaptés à toutes le famille. Le plantain et les pâquerettes aident aussi ; on les trouve au bord de la route lorsque l’on est en promenade.

Quand faut-il consulter un médecin ? Allergie au venin d’insectes

De nombreuses personnes souffrent d’allergie au venin d’insectes. Abeilles, guêpes et bourdons peuvent constituer un risque important pour les allergiques. Après une piqûre, une personne allergique fait d’abord une importante réaction locale, suivie en principe d’une réaction généralisée. Les piqûres dans la bouche ou la trachée sont particulièrement dangereuses, car le gonflement peut entraîner rapidement une obstruction des voies respiratoires (risque d’étouffement), surtout chez les enfants.

La formation de plaques (sous forme de petits points ou de gonflement) à l’endroit piqué ou sur tout le corps (urticaire), les fortes démangeaisons, la détresse respiratoire ou un état de choc sont des exemples de réactions généralisées. Dans ce cas, il faut immédiatement consulter un médecin ou se rendre à l’hôpital.

Un enfant ou un bébé qui est allergique aux piqûres d’insectes doit toujours avoir un kit d’urgence avec soi et être protégé avec de l’anti-moustique. Les allergies sont héréditaires. S’il y a déjà des allergiques dans la famille, il est conseillé de demander au pédiatre de faire un test.

Comment prévenir les piqûres d’insectes ?

A la maison, il est conseillé d’installer des moustiquaires aux fenêtres. Elles sont bon marché et faciles à monter. Les prises anti-moustique sont plutôt déconseillées. Ces petit appareils émettent des insecticides et pyréthrinoïdes dans l’air. Ils sont efficaces, mais peuvent déclencher des irritations ou allergies chez les enfants.

A l’extérieur, il est conseillé de protéger les enfants avec des vêtements longs et souples. Au lac ou à la piscine, il ne faut pas hésiter à recourir aux sprays ou lotions anti-moustique. Certains de ces produits sont particulièrement adaptés à la peau des enfants. Les bracelets anti-moustique qui sont disponibles en droguerie sont également recommandés.

Donne à ton enfant une paille pour boire et couvre soigneusement les boissons et la nourriture. Une protection anti-moustique est conseillée pour la poussette. Rappelle à ton enfant de se laver les mains après avoir mangé du sucré et explique-lui quels sont les dangers d’une piqûre.

 

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)