Personne n’est à l’abri d’une allergie

Lorsque reprend le vol des pollens, on voit bien que de nombreux Suisses et Suissesses sont allergiques: une personne sur cinq souffre du rhume des foins. Les allergies touchent de plus en plus de personnes, quel que soit leur âge. Pourquoi? Et qu’est-ce qui aide? aha! Centre d’Allergie Suisse informe lors de la Journée nationale de l’Allergie du 22 mars 2018.

Publicité

Jadis, on croyait que l’allergie était une maladie infantile qui finirait par passer. Mais nous savons aujourd’hui qu’elles peuvent apparaître pour la première fois à tout âge. De nos jours, 20 % de la population suisse souffre d’une allergie et ce nombre ne cesse de croître. Nous ne savons pas encore vraiment pourquoi notre corps combat des substances en soi inoffensives comme le pollen, les acariens ou la salive animale. «Il est certain qu’en plus des gènes, les facteurs environnementaux comme la pollution de l’air et le style de vie jouent un rôle décisif», commente Sereina de Zordo, conseillère auprès d’aha! Centre d’Allergie Suisse.

Prévenir vaut mieux que guérir!

Il est donc important de savoir comment prévenir les allergies. La prévention commence avant même notre naissance. «Une alimentation variée et équilibrée: voilà comment la future mère devrait se nourrir – et en même temps l’enfant à naître», explique Sereina de Zordo. Il est avéré que le lait maternel protège des allergies, c’est pourquoi l’allaitement exclusif est recommandé pendant les quatre premiers mois.

Plus tard, s’affaler dans le bac à sable et se salir les mains est aussi une forme de prévention, car «notre système immunitaire doit être confronté à de vrais agents pathogènes et à des microbes pour apprendre à se défendre contre eux et non contre des substances inoffensives», ajoute Sereina de Zordo. De tels contacts pendant l’enfance sont importants, car c’est le moment où notre système immunitaire se développe.

Que faire?

Lorsqu’une allergie est soupçonnée, il faut demander au médecin traitant ou à un allergologue de clarifier la situation. Le traitement consiste généralement à prendre des antihistaminiques. Celui qui veut attaquer le mal à la racine opte pour une immunothérapie spécifique qui représente actuellement encore l’unique possibilité de combattre l’origine des allergies au pollen, aux animaux et aux moisissures.

Vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur les allergies dans la brochure «La prévention des allergies» d’aha! Centre d’Allergie Suisse (commande: via le shop ou au 031 359 90 00).

Journée Nationale de l’Allergie 2018

Le 22 mars, à l’occasion de la Journée Nationale de l’Allergie 2018, aha! Centre d’Allergie Suisse mettra à la disposition du public non seulement des informations sur le rhume des foins, les allergies alimentaires et la santé de la peau, mais aussi sur tout ce que vous devriez savoir sur les allergies aux différents stades de la vie. Une brochure d’information sera distribuée aux passantes et aux passants intéressés dans les sept gares de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Locarno, Lucerne et Zurich. Le message de notre campagne: offrir une meilleure qualité de vie grâce à l’information et à la prévention.

Tags:

Ton appréciation

2/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)