Conseils pour un bon climat intérieur dans la chambre d’enfant

Conseils pour un bon climat intérieur © galaganov / AdobeStock.com

Le climat intérieur peut être mauvais dans la chambre de ton enfant, même si elle est bien aérée. Lorsque l’enfant est souvent malade ou souffre de toux et de muqueuses sèches pendant la nuit, les parents ne pensent pas forcément que c’est à cause de l’humidité ambiante. Un hygromètre permet de mesurer le taux d’humidité. Mais que faire si la mesure n’indique pas des valeurs optimales ?

Publicité

Pourquoi le climat intérieur est si important pour les enfants

Le système immunitaire des enfants n’est pas encore assez développé pour faire face à toutes les attaques des microbes sur le petit organisme. Si l’humidité ambiante est insuffisante, la peau et les muqueuses se dessèchent. Les microbes entrent et se propagent alors facilement dans l’organisme de l’enfant. Si l’air intérieur est trop humide, des spores de moisissures et des moisissures se développent et peuvent déclencher des réactions allergiques et de l’asthme chez ton enfant.

Dans une chambre d’enfant, la température doit se situer entre 18 et 20°C et l’humidité ambiante entre 40 et 60%. La mesure avec un hygromètre doit être effectuée plusieurs fois par jour. Tu pourras alors déterminer si l’humidité est trop élevée ou trop faible. Elle est plus élevée le matin, car la respiration fait augmenter l’humidité.

Mesures pour optimiser l’humidité ambiante

Si la valeur mesurée reste constamment trop faible malgré une bonne aération, l’achat d’un humidificateur peut s’avérer utile. Il en existe trois catégories qui fonctionnent différemment.

Un humidificateur à vapeur porte l’eau à ébullition et diffuse la vapeur d’eau. Les microbes pouvant se trouver dans l’eau seront éliminés par l’échauffement. La vapeur sortante représente cependant un risque de brûlure pour les enfants. Ces appareils ne sont donc pas adaptés pour les chambres d’enfants (ou alors l’appareil doit être placé hors de portée des enfants).

Un évaporateur est souvent installé sur le radiateur. L’avantage est qu’il n’y a pas de risque de brûlure pour les enfants. En revanche, des bactéries se développent rapidement dans l’eau et seront aussi diffusées dans l’air ambiant.

Un vaporisateur moderne transforme l’eau par des ultrasons ou par une pompe en une fine brume qui sera diffusée par un ventilateur, sans risque de brûlure. Pour prévenir les microbes dans la brume, un nettoyage régulier et efficace est nécessaire.

Pour les personnes allergiques, il est recommandé d’ajouter un purificateur d’air en plus de l’humidificateur. L’air est aspiré et filtré, et de l’air propre est diffusé. Même les plus petites particules restent dans le filtre. Si ton enfant souffre d’une allergie au pollen ou aux acariens, un purificateur d’air peut être la solution. Toute la famille profitera ainsi d’un air propre.

Si la famille souhaite renoncer aux humidificateurs électriques, les remèdes de grand-mère peuvent être la solution :

  • Pour diminuer l’humidité ambiante, un bol contenant du sel ou du riz peut être placé hors de la portée des enfants. Ces éléments absorbent l’humidité environnante.
  • Pour augmenter l’humidité ambiante, plusieurs bols contenant de l’eau peuvent être posés, du linge peut sécher dans la chambre ou une serviette mouillée être placée sur le radiateur.
Tags:

Ton appréciation

5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)