Coqueluche chez le bébé et le petit enfant

Coqueluche © Halfpoint / AdobeStock.com

La coqueluche est une maladie infantile très contagieuse pouvant provoquer le décès des enfants de moins de 6 mois. La coqueluche est déclenchée par des bactéries du nom de bordetella pertussis. La maladie pourra être évitée ou son évolution atténuée et les risques réduits si le bébé est vacciné à temps et si les membres de la famille ainsi que les personnes de référence le sont également. Le vaccin peut être combiné avec celui contre la diphtérie et le tétanos.

Publicité

La coqueluche : de quoi s’agit-il et comment la reconnaître ?

Deux semaines après la contamination, l’enfant tombe malade et a les mêmes symptômes que lors d’un refroidissement normal. Malgré le traitement, les accès de toux ne s’améliorent pas et sont particulièrement forts la nuit. Après deux semaines supplémentaires, le stade convulsif est atteint. La toux est alors typique de la coqueluche. Les quintes sont brèves, répétées et l’enfant peine ensuite à inspirer. Cela se répète à plusieurs reprises. La toux est aboyante et le visage de l’enfant peut devenir bleu ou rouge. En toussant, l’enfant sort la langue et a des crachats glaireux, pouvant aller jusqu’à des vomissements.

Même si les quintes de toux semblent dramatiques, tu n’as pas besoin de te faire de souci dès que ton enfant a plus d’une année. Pour un nourrisson cependant, il existe un risque d’étouffement.

Comment traiter la coqueluche ?

Si la toux de ton bébé subsiste malgré le traitement, consulte un médecin. Ton pédiatre peut faire un prélèvement de la muqueuse du pharynx de ton bébé et détecter la coqueluche ou une autre maladie infantile. Il pourra ensuite prescrire le bon antibiotique. Les sirops contre la toux permettent d’atténuer les quintes mais ne les soignent pas. Non traitée, la maladie durera trois à six semaines. Les réflexes de toux et de déglutition n’étant pas encore entièrement développés chez les nourrissons, les bébés de moins de 12 mois doivent être traités à l’hôpital.

Quelles sont les complications possibles ?

Les principales complications sont la pneumonie (15-20%) et l’otite, causées par une seconde infection avec d’autres types de bactéries. L’un des symptômes est la hausse de la température corporelle. Si ton bébé fait de la fièvre, le médecin analysera son sang. La coqueluche peut également provoquer des convulsions.

Comment protéger ton bébé ?

Ton bébé n’est pas le seul à devoir être immunisé selon le système suisse de vaccination. Toutes les personnes ayant des contacts étroits avec lui peuvent se faire vacciner contre la coqueluche pour éviter le danger de contamination. Si tu te fais vacciner au cours du 2e ou 3e trimestre de grossesse, ton enfant sera protégé les premières semaines de vie par le lait maternel.

Un vaccin combiné contre la coqueluche, la diphtérie et le tétanos est recommandé. La coqueluche est une maladie qui a tendance à être dramatisée. Un traitement adapté permet toutefois une guérison rapide. La vaccination est néanmoins la meilleure prévention.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)