Préparer les frères et sœurs à l’arrivée du bébé

Comment préparer l'aîné à l'arrivée d'un bébé ? © Tomsickova - AdobeStock.com

Les parents savent que leur amour peut être réparti entre plusieurs enfants. Mais cette réalité est peut-être moins évidente à comprendre pour ton aîné. Au pire, ton enfant aura une réaction de refus et de jalousie. Voici comment tu peux le préparer au mieux à son futur rôle de grand frère ou de grande sœur.

Publicité

Préparer ton enfant à la nouvelle situation

Ton enfant sentira probablement très bien que quelque chose se passe. Évite cependant de lui raconter trop tôt que tu attends un bébé, car les petits n’ont pas la notion du temps et une grande joie peut vite se transformer en impatience. Plus ton enfant est jeune, plus il est conseillé de retarder le moment de lui parler de la nouvelle situation.

Dans les échanges, tu dois toujours rester réaliste et parler de ce qu’est réellement un bébé, c’est-à-dire un petit être qui criera parfois et qui a besoin de beaucoup d’attention. Raconte à ton enfant ce qui se passe dans ton ventre et comment le bébé grandit. En fonction de l’âge de ton aîné, évite les détails pour qu’il ne prenne pas peur pour sa maman et empêcher qu’il considère le bébé comme un coupable.

Pour t’aider, il existe aussi de nombreux livres d’images adaptés aux enfants qui facilitent la compréhension de la situation.

Préparer ensemble renforce l’estime de soi de la fratrie

Montre à ton aîné combien il est important pour toi et qu’il peut t’aider. En impliquant ton enfant, tu renforces son estime de soi et tu peux aussi éviter la jalousie. Fais-le choisir par exemple la couverture douillette, prends-le avec toi aux premiers entretiens à l’hôpital et fais-le participer à l’agencement de la chambre du bébé.

Conseils pour la période après l’accouchement

Après l’accouchement, lorsque tu es encore à l’hôpital ou en maison de naissance, accueille ton aîné sans le bébé dans les bras, même si tu idéalises cette situation. Tes mains doivent être libres pour une longue et affectueuse étreinte. Ensuite, les frères ou sœurs pourront tranquillement faire connaissance. Ne sois pas déçue si l’enthousiasme manque encore. Au plus tard à la maison, la curiosité prendra le dessus. Si ton enfant veut tenir ou toucher le bébé, laisse-le faire dans la mesure du possible.

Enfin à la maison avec le bébé…

Fais participer activement ton aîné quand le quotidien reprend peu à peu le dessus. Explique-lui comment se comporter avec le bébé et laisse-le t’aider pour lui donner le biberon, pour le bain et pour changer les couches. Planifie du temps supplémentaire pour ton aîné. Un moment de câlin ou une sortie à la place de jeu sont suffisants. Il est cependant essentiel que ton/ta grand/e bénéficie de toute ton attention pendant ce temps-là.

Plus à ce sujet :

Jaloux du bébé – comment prévenir
Pourquoi les rituels sont si importants

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)