Les 10 règles d’or de l’éducation

L’éducation des enfants © Leika production - AdobeStock.com

Il n’existe pas de recette miracle en matière d’éducation. Chacun pense savoir mieux que les autres, mais chaque enfant est différent. Tu recevras probablement d’innombrables offres pour stimuler ton enfant. Écoute ton intuition pour savoir quelle méthode d’éducation est la plus adaptée. Ces neuf règles de base t’aideront :

Publicité

Chaque enfant a sa propre personnalité

Il n’y a pas deux personnes identiques. Chacun est unique. La personnalité de tes enfants sera peut-être très différente de la tienne. Ne cherche pas à projeter tes souhaits et envies sur eux. Stimule leurs propres talents et intérêts. Pendant le développement, chacun suit son propre rythme. La question de savoir qui apprend à marcher, parler ou calculer le premier n’est pas importante.

La compréhension est la clé pour les interdictions

Les interdictions provoquent chez chacun l’envie de faire ou d’avoir quelque chose, surtout si la cause de la restriction est inconnue. Explique à tes enfants pourquoi ils ne doivent pas faire certaines choses et félicite-les quand ils respectent les règles.

Essaie aussi de voir les choses avec les yeux de ton enfant. Chaque but peut être atteint par différents moyens. Diminue tes attentes envers ton enfant. Cela apporte plus de sérénité au quotidien, détend les enfants et donne de la confiance en soi.

Garder ses nerfs sous contrôle

L’éducation au quotidien est un énorme défi lorsqu’il faut jongler entre la mauvaise humeur, les heures supplémentaires, le manque de sommeil, le ménage et le travail. Note les moments typiques où tu te mets en colère. Plus tard, avec de la distance et du calme, tu pourras analyser la situation et voir comment tu aurais pu réagir autrement que de te fâcher.

Se faire confiance

En matière d’éducation, il est impossible de faire tout juste. Mais si tu aimes ton enfant, tu ne te tromperas pas. Fais confiance à ton intuition. Ton partenaire et toi éduquez votre enfant, mais lui vous éduque aussi en réagissant à votre comportement avec joie ou refus.

En gardant cela à l’esprit, tu peux être rassuré/e et faire confiance à tes intuitions. Tu accorderas les libertés dont tes enfants ont besoin tout en fixant des limites indispensables pour un développement sain.

Être un modèle pour son enfant

Les enfants apprennent toute la journée. Le processus de l’apprentissage sera durable si l’enfant copie simplement le comportement d’un modèle. Les parents constituent le modèle qui a la plus grande influence.

Veille à prévoir suffisamment d’activité physique

C’est à l’extérieur que les enfants parviennent le mieux à se défouler. Ils se détendent dès qu’ils peuvent prendre possession de la place de jeux ou partir à la découverte dans la forêt.

Ne pas confondre cependant avec un trop-plein d’activités - si leur quotidien est rempli de cours de tennis, de piano et d’anglais pour débutants, les enfants peuvent être stressés. Souvent, moins il y en a, mieux c’est ! Ils ont besoin de suffisamment de temps libre pour leurs propres idées et jeux.

Progressivement vers l’autonomie – rester présent pour soutenir

Un nourrisson dépend au début entièrement de ses parents. Au fil de sa vie, il doit développer davantage d’autonomie. Fais confiance à tes enfants pour résoudre des problèmes de manière autonome en fonction de leur âge. De petits encouragements leur donnent la force nécessaire et renforcent la confiance en soi. Ton soutien doit passer lentement du brassard pour apprendre à nager à l’airbag. En fin de compte, il sera invisible, mais toujours présent dans les situations dangereuses.

Fais confiance à ton enfant, mais propose-lui ton aide pour qu’il ait toujours envie de venir à toi quand il a besoin de soutien.

Les règles apportent de la clarté

Les routines répétitives dans le quotidien de la famille et les règles fixes aident les enfants à s’orienter et évitent de devoir discuter chaque détail. Les choses qui sont importantes pour toi doivent être établies comme règles au sein de la famille. Parlez-en ensemble, par exemple lors de votre conseil familial. De cette manière, de nombreuses discussions pourront être évitées. Voici des conseils pour établir des règles.

Que faire en cas de dispute ?

Ce sont souvent les rivalités entre frères et sœurs qui amènent du stress au quotidien familial. En cas de dispute, apporte ton aide en tant que « médiateur », sans prendre parti. Cherchez ensemble une solution et fais preuve de compréhension pour les deux parties. Demande aussi à tes enfants : « Que proposez-vous ? Comment pouvons-nous continuer à jouer ? »


La plus belle chose que tu puisses donner à ton enfant pour qu’il soit heureux est une énorme portion d’amour et de confiance.

 

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)