Jeux pour évacuer la colère

Jeux pour évacuer la colère
Jeux pour évacuer la colère © Lapina Alisa / AdobeStock.com

Vivre des émotions négatives, les reconnaître et les accepter fait partie du sain développement de la personnalité de chaque enfant. Pour pouvoir s’adapter à un environnement social, il est tout aussi important de contrôler, voire de maîtriser ses émotions. Tu peux accompagner ton enfant avec amour et d’une manière ludique pendant cet important processus d’apprentissage.

Publicité

Plus simple avec des rituels

Certains adultes ont de la peine à gérer leur colère. Il est d’autant plus difficile pour un petit enfant qui n’a pas encore d’expérience dans les contacts avec les autres et à qui il manque encore les « outils » pour gérer ses propres sentiments.

La phase d’opposition est particulièrement pénible pour l’enfant et les parents. Montre-lui si possible comment faire pour se défouler. Si l’enfant observe au quotidien dans le cadre de son éducation comment tu réagis dans différentes situations, il essaiera de t’imiter.

Les larmes libèrent en cas de chagrin. Ton enfant doit aussi pouvoir rire, chanter et te serrer de bonheur dans ses bras. Il existe certainement des rituels qui t’aident à surmonter la colère. Si ce n’est pas le cas, inventes-en de nouveaux qui aident à faire baisser la tension. Tu t’accorderas peut-être de petites pauses (compter jusqu’à 20 ou autres) si tu es en colère contre ta belle-mère, ta voisine ou ton chef. Un petit enfant peut aussi déjà s’entraîner à cette technique.

Certains parents font dessiner à leur enfant les sentiments qu’il ressent quand il est en colère.

La valise des colères

Pour combattre la colère, remplis une valise avec des jeux et ustensiles nécessaires, qui sera sortie uniquement en cas de besoin. L’enfant apprendra en plus à contrôler ses impulsions, car le fait de chercher la valise, de l’ouvrir et de choisir un objet fonctionne seulement en ayant la tête froide.

Que peut-on mettre dans la valise ?

  • Des affaires pour dessiner, pouvant être manipulées vigoureusement.
  • Des ballons gonflables : les gonfler et les disperser sur le sol pour essayer de marcher dessus. Cela aide à faire disparaître la colère et c’est amusant.
  • Un seau en plastique : l’enfant peut soit le frapper avec une cuillère en bois ou mettre le seau devant son visage pour hurler dedans aussi fort que possible.
  • Des coussins, des chaussettes douces roulées en boule ou autres matériaux pour faire une bataille avec la maman ou les frères et sœurs.
  • Du papier bulle pour le piétiner.
  • Un miroir : l’enfant a le droit de faire toutes les grimaces qui lui viennent à l’idée et qu’il n’a pas le droit de faire en temps normal.
  • Imagination : même sans matériaux, tu peux inventer des jeux avec ton enfant pendant la phase d’opposition qui font disparaître la colère. Réfléchissez aux insultes amusantes, qui ne blessent personne, mais qui expriment toute la colère de l’enfant, aussi celle qui est dirigée contre toi en tant que maman/papa. Par exemple : fraise boueuse, raisin ratatiné, pic-vert déplumé !
  • De l’air frais: faites simplement une promenade, sautillez, courez, tapez des pieds et oubliez aussi la colère. 

En tout les cas, serre ton enfant fermement dans tes bras pour qu’il sente que maman/papa l’aime, même s’il est en colère !

Ton appréciation

4,3/5 (7 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)