11 conseils pour les parents d’enfants en phase d’opposition

La phase d’opposition d’un enfant constitue pour les parents un nouveau défi en matière d’éducation. Même s’il s’agit de ton propre enfant, tu devras avoir les nerfs solides suivant la situation et l’intensité de la crise colère. Voici quelques conseils pour apprendre à gérer les crises de ton enfant.

Publicité

La patience paye

Rassure-toi, la phase d’opposition concerne tous les parents du monde. Cette phase est extrêmement importante pour le développement d’un enfant. En s’opposant, un enfant apprend la persévérance ; il est confronté avec ses limites et apprend à imposer sa volonté.

Les enfants ont différentes manières de s’opposer. L’un se jette par terre en criant, l’autre se renferme entièrement. Rappelle-toi que cette phase est essentielle pour le développement de l’enfant.

  1. Ne le prends pas personnellement

    Ne commence pas à prendre le comportement de ton enfant personnellement. Certains parents peuvent se sentent blessés. Essaye plutôt de faire preuve de sérénité dans cette situation.

  2. Fais preuve de patience

    Pour pouvoir surmonter la phase d’opposition, les parents doivent avoir une bonne dose de patience. Donne des libertés à ton enfant. Il deviendra plus indépendant et autonome, et cela uniquement s’il peut tester lui-même certaines choses.

  3. Fixe les règles de base

    Trop d’interdictions et de règles rendent cette phase difficile. Limite-toi donc à quelques règles de base qui devront être respectées de manière conséquente.

  4. Combine le « non » avec une alternative

    Il est important de ne pas tout laisser passer pendant la phase d’opposition. Si ton enfant se trouve dans une situation dangereuse ou tente quelque chose d’impossible, essaie d’y mettre fin en lui disant gentiment « non ». Pour ne pas empirer le tout, propose-lui une alternative.

  5. Prends la volonté de ton enfant au sérieux

    Dans le développement, la phase d’opposition apprend à l’enfant l’indépendance et l’autodétermination. Prends donc sa volonté au sérieux.

  6. Le fait d’être conséquent est essentiel

    Lorsque l’enfant se rebelle, il est conseillé au parents de résister. Tu montres ainsi à ton rejeton qu’il n’arrangera rien par ses cris et ses gigotements. Tu renforces ainsi ton éducation.

  7. Distraire l’enfant est la clé du succès

    En public notamment, il peut être utile de distraire l’enfant pour éviter une crise de colère.

  8. La violence est tabou

    La violence est tabou, même dans la phase d’opposition. N’essaie jamais de mettre fin à une crise en usant de la violence.

  9. Evite les menaces dans le vide

    Les menaces dans le vide peuvent détruire la confiance en soi de l’enfant. Evite-les et ne menace jamais ton enfant de l’abandonner.

  10. Place les objets en hauteur

    Pour prévenir une crise de colère, place en hauteur les objets que ton enfant ne doit pas toucher.

  11. Fais une jolie photo

    Fais une photo de ton rayon de soleil de bonne humeur et épingle-la au réfrigérateur. Cela te donnera des forces et de la patience pour surmonter cette phase qui ne va pas durer.
Tags:

Ton appréciation

4,3/5 (3 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)