Education bilingue

Education bilingue

Une éducation bilingue représente une chance particulière pour les enfants qui sont élevés ainsi. Ils maîtrisent non seulement les deux langues dès le début, mais le développement de leur cerveau évolue différemment de celui des monolingues. La deuxième langue doit cependant être transmise par une personne qui parle sa langue maternelle.

Publicité

Qu’est-ce que la langue maternelle ?

La langue maternelle est la langue qu’un enfant apprend par sa maman. Elle s’apprend par imitation des personnes de référence importantes de l’entourage de l’enfant, sans qu’elle doive être enseignée. L’enfant intègre alors entièrement et naturellement les règles de grammaire et le vocabulaire comme il ne le fera plus jamais s’il doit apprendre d’autres langues plus tard.

La situation est différente si les parents ont chacun une langue maternelle différente et si chaque parent parle dans sa propre langue avec l’enfant. Le développement du langage se déroule alors différemment. Les deux langues sont considérées au début comme langue maternelle et non pas comme deux langues distinctes. C’est seulement au cours du développement de l’enfant que les règles et caractéristiques des deux langues seront discernées et appliquées d’une manière sûre.

Le mieux est que chacun des deux parents parle dans sa langue maternelle si vous voulez que votre enfant soit bilingue. Lorsqu’une maman anglophone essaye de parler surtout français à la maison, il y a un risque qu’elle soit un mauvais exemple linguistique et influence de manière négative l’apprentissage de la langue.

Lorsque tu souhaites donner une éducation bilingue à ton enfant, il est préférable de le mettre en contact avec d’autres partenaires de communication (grands-parents, familles, amis). 

Les avantages d’une éducation bilingue

Lorsque deux ou plusieurs langues sont parlées équitablement dès le début, les enfants apprennent à les parler de manière sûre. Le développement d’une sensibilité linguistique aidera par la suite l’apprentissage d’autres langues étrangères. Des études neurologiques montrent que les centres de communication dans le cerveau fonctionnent plus efficacement si deux ou plusieurs langues sont parlées quotidiennement. Les parents doivent cependant aussi bien maîtriser la langue étrangère, comme si c’était leur langue maternelle. Il est impossible d’éduquer un enfant avec de simples connaissances scolaires ou acquises pendant les vacances : cela fait plus de mal que de bien.

Les recommandations adressées aux parents d’enfants monolingues restent valables : communiquer beaucoup ensemble, expliquer, chanter, jouer. Il est possible que l’enfant pose des questions s’il remarque qu’il parle différemment des autres, surtout lorsqu’une des langues n’est pas encore bien maîtrisée. Il refusera peut-être de parler « l’autre langue » pendant un certain temps. Cela fait partie d’un développement normal. Les réponses aux questions de l’enfant doivent être adaptées à son âge. Ne le contrains pas à parler une langue. Ce genre de résistance disparaît normalement au bout de quelque temps et la plupart des enfants sont à nouveau curieux d’apprendre l’autre langue et la culture du pays.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (4 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)