Conseils en cas de disputes entre frères et sœurs

Publicité

Les disputes sans fin au sein de la fratrie pèsent plus que tout dans le quotidien familial. Pourquoi les frères et sœurs se disputent-ils autant et comment gérer ces situations en tant que parents ? Que pouvez-vous faire si la situation est grave et qu’elle vous pèse ?

Dispute au sein de la fratrie : les trois raisons les plus importants

Les disputes entre frères et sœurs sont inévitables et il est normal qu’il y ait quelques rivalités au sein de la famille. Souvent, les parents se sentent dépassés par l’éducation. Mais il y a certaines raisons qui expliquent les conflits entre frères et sœurs :

1. Les frères et sœurs se disputent pour recevoir de l’attention !
Lorsque les enfants se disputent, ils cherchent souvent l’attention de leurs parents. Les petits ont particulièrement besoin d’être aidés par les adultes dans tous les domaines. Ils sont dépendants de nous pour pouvoir survivre. Quand les petits commencent un combat de concurrence avec leurs frères et sœurs, il s’agit d’une sorte de stratégie de survie pour éveiller l’attention parentale.

2. Les frères et sœurs se servent des disputes comme soupape
Les enfants d’une même famille n’ont pas la possibilité de s’éviter, et de surcroît, on attend d’eux qu’ils s’aiment et qu’ils partagent tout. Ils doivent même partager le plus important : leur maman et leur papa ! D’une manière ou d’une autre, ils doivent s’arranger entre eux. L’un d’eux est par exemple complètement chaotique, tandis que l’autre est très ordonné. Des confrontations sont généralement inévitables.

3. Les enfants se disputent, car il s’agit de leur seule stratégie possible
Les petits enfants sont souvent dépassés et véritablement désespérés dans les situations conflictuelles. Si le langage n’est pas encore suffisamment développé pour qu’ils s’expriment clairement, ils n’ont pas d’autre choix que de régler les choses par des disputes ou même des confrontations physiques : « Mon frère a la voiture dans sa main ? Je vais la lui prendre, car c’est moi qui la veux maintenant ! ».

Ce que les parents peuvent et doivent faire en cas de dispute

Les enfants ne se disputent jamais sans raison, même si nous avons souvent cette impression. Cherche d’abord à savoir quels sont leurs besoins avant de te mêler dans la confrontation. De quoi s’agit-il au juste et quel était le déclencheur de la dispute ? Sois consciente de ton propre rôle lors des disputes de tes enfants. Suis-je la cause ou sont-ils en train de tester leurs propres limites ?

Cherche à savoir si ton aide est vraiment nécessaire ou si les enfants peuvent s’en sortir seuls. Ensuite, tu peux leur proposer une solution adaptée. Plus tes enfants sont petits, plus ils ont besoin de ton aide pour résoudre un conflit.

Une dispute est généralement une situation désagréable pour chacun. Pense à consoler les deux enfants après une dispute. S’ils sont encore petits, prends-les tous les deux dans tes bras pour les réconforter. Par contre, les enfants plus âgés préfèrent d’abord s’isoler et parler seuls de leurs histoires avec leurs parents.

Conclusion : ne pas accorder trop d’importance aux disputes

Même les adultes peuvent être dépassés par certaines situations de conflit. Comment pouvons-nous attendre de nos enfants qu’ils résolvent leurs problèmes en discutant d’une manière calme et factuelle ? Ce souhait est absurde, en particulier lorsque le langage des petits n’est pas encore suffisamment développé. Même si tu te sens parfois dépassée par les disputes, un conflit entre frères et sœurs contribue au développement personnel de tes enfants et chaque situation désagréable au sein de la famille peut être réglée objectivement (avec ton aide).

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)