Conseils d’éducation pour une vie familiale harmonieuse

Conseils d’éducation pour une vie familiale harmonieuse

Chacun a sa propre définition de la famille heureuse. Pour les uns, cela signifie pouvoir offrir à sa famille une certaine aisance. D’autres se contentent de moins, mais fixent des priorités différentes.

Publicité

La famille heureuse telle qu’elle est présentée dans les livres d’images n’existe pour ainsi dire pas. De plus, chacun définit la notion de bonheur à sa manière. Pour certains parents, le prestige est important. Pour d’autres, le simple fait d’avoir des enfants est la plus grande des bénédictions. L’éducation des enfants et les valeurs morales varient donc d’une famille à l’autre et sont pondérées différemment.

Prendre du temps les uns pour les autres

Aux jours d’aujourd’hui, certains enfants sont depuis leur plus jeune âge poussés par leurs parents. Chaque jour de la semaine ou presque est occupé par des activités sportives, des cours de musique ou d’autres hobbys. La mère amène l’enfant à la gym en se rendant à son cours de yoga et le père passe le chercher après son match de tennis. De telles journées sont judicieuses mais ne doivent pas être trop fréquentes. Notre société axée sur les performances est en partie responsable de cette situation. Les parents veulent préparer leurs rejetons pour la vie. Les loisirs de l’enfant ne doivent cependant pas être entièrement programmés. L’enfant doit et veut aussi se détendre et avoir du temps pour ses amis, pour jouer ou simplement pour ne rien faire. Le fait qu’un enfant soit « surmené » peut avoir des effets négatifs sur son développement. Les psychologues déconseillent aux parents de surcharger les loisirs de leurs enfants.

Renforcer le sentiment du NOUS et favoriser l’échange

De plus en plus, une famille heureuse est celle qui met l’accent sur les petites choses de la vie. Le petit-déjeuner en commun du dimanche matin a par exemple une grande importance et est célébré en conséquence. Le papa va toujours chercher du pain frais à la boulangerie, la maman fait des gaufres ou des omelettes et on discute ensemble de ce qui s’est passé au cours de la semaine ou de choses importantes. Les rituels familiaux ne sont pas seulement essentiels pour les enfants. Pendant de tels moments, il est possible d’échanger, de raconter et de profiter de la tranquillité et du fait d’être ensemble. Ou alors de clarifier des désaccords…

Prévoir de passer du temps ensemble

De nombreuses personnes ayant fait une carrière professionnelle regrettent plus tard d’avoir trop travaillé et renoncé à passer du temps précieux avec leur famille. Combien d’heures ont-elles passé sans leurs enfants en raison d’une mauvaise définition des priorités ? Combien de matchs de football ou de concerts de piano se sont déroulés sans l’un des parents ? Il est important d’être au bon endroit lors des moments essentiels de la vie. Le temps passé en famille devrait par conséquent constituer une priorité. Il est conseillé d’intégrer les enfants dans la planification des moments prévus avec eux. Ils apprendront ainsi un aspect important de l’éducation, à savoir le droit d’avoir leur mot à dire.

Répartition des tâches

Les discussions récurrentes concernant le débarrassage de la table, la vaisselle, les courses, la poubelle, etc., font perdre du temps et de la patience. Il est donc important que chacun sache ce qu’il doit faire et quand. Cela vaut aussi bien pour les parents entre eux que pour les enfants qui peuvent déjà exécuter de petites tâches. Ils auront ainsi le sentiment de faire partie de la famille et leur confiance en eux-mêmes sera renforcée.

Oui à la routine quotidienne – non au train-train quotidien

Lorsque le quotidien devient ennuyant et que l’ambiance de la famille n’est pas au beau fixe, organisez un moment agréable. Un pique-nique spontané à l’extérieur, un repas cuisiné ensemble ou une petite excursion mettra tout le monde de bonne humeur.

Mode de vie sain

Essaye d’être optimiste ! Cela procure la sérénité nécessaire pour la vie et renforce la confiance en soi. Les enfants qui osent auront moins de peine à réaliser leurs rêves plus tard.

De quoi est fait le bonheur familial ?

Les petites choses rendent heureux. Par exemple lorsque les parents et les enfants rient ensemble, jouent, entreprennent quelque chose. Des félicitations de la part de maman ou papa font la fierté de l’enfant qui sentira à quel point il est aimé – et pas seulement à cause de ses performances, mais simplement pour ce qu’il est.

Tags:

Ton appréciation

2,5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)