Perception du langage chez l’enfant

Perception du langage chez l’enfant
Perception du langage chez l’enfant © Halfpoint / AdobeStock.com

Les parents peuvent contribuer de manière décisive à l’apprentissage du langage de leur enfant bien avant qu’il ne parle.

Publicité

La maîtrise active et passive du langage ne se développent pas au même rythme. Les enfants comprennent de nombreuses situations bien avant de pouvoir les verbaliser précisément. La compréhension du langage est la condition pour pouvoir le maîtriser de manière sûre. Pour initier ton enfant à une bonne perception du langage, fais ce qu’il aime : parle avec lui.

Comment les enfants apprennent à parler

Les enfants vivent le moment présent. Une certaine notion du temps est cependant importante pour pouvoir maîtriser le langage actif. Le langage ne sera maîtrisé que lorsque l’enfant aura passé différentes étapes de son développement et qu’il aura acquis l’intégration sensori-motrice, ce qui signifie pouvoir mettre en lien la perception sensorielle, la motricité et la réflexion. Certains mots seront assez vite acquis et tu peux aider ton enfant en le faisant expérimenter les différentes sensations, ce qui fera avancer son développement du langage. Des adjectifs comme « chaud », « froid », « mouillé », « sec », « pointu » ou autres termes concrets peuvent être facilement illustrés en laissant ton enfant toucher brièvement une tasse de thé chaude ou un glaçon, par exemple.

Il est bien plus difficile de transmettre des liens abstraits. A ce stade du développement, les enfants apprennent mieux par leurs propres expériences. Plus un terme est concret et direct, plus il est facile à saisir pour les enfants.

En créant des espaces protégés pour expérimenter, tu peux accompagner le développement du langage de manière déterminante. Les parents savent très bien où créer ces espaces pour leur enfant.

Apprendre à parler dans des domaines abstraits

Pour les enfants, le « maintenant » est ce qu’ils vivent actuellement, le passé est infiniment loin et le futur est inimaginable. Si vous allez par exemple rendre visite à grand-maman, tu peux expliquer le futur à ton petit en décrivant et en illustrant chronologiquement les évènements d’une manière compréhensible pour l’enfant : « encore dormir trois fois », « d’abord nous promenons le chien, ensuite nous rendrons visite à grand-maman et nous y mangerons du gâteau ». Le déroulement régulier du quotidien aide à classer les évènements et à verbaliser les expériences chronologiques selon le développement du langage. Des notions d’espace peuvent aussi être expliquées d’une manière concrète, à savoir où se trouve quel objet : « le ballon est posé sur l’étagère », « le chat est sous la table ».

Grâce à tes répétitions et aux imitations de ton enfant, les mots s’enracinent et favorisent le développement de la réflexion abstraite et de l’orientation chronologique et spatiale. Ces deux facteurs sont d’ailleurs des conditions importantes par la suite pour la compréhension des mathématiques. L’apprentissage du langage est donc l’élément de base pour expérimenter l’environnement. La perception du langage favorisée par les parents constitue le fondement pour comprendre chaque domaine de la vie auxquels les enfants seront confrontés au fil du temps.

Tags:

Ton appréciation

2,8/5 (4 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)