La crise des 6 ans chez les enfants

La crise d'adolescence infantile chez les enfants de 6 ans © Olesia Bilkei - AdobeStock.com

Savais-tu que ton enfant traverse vers l’âge de cinq ou six ans une phase de développement particulière ? Il vit une véritable crise du développement, car il se passe beaucoup de nouvelles choses à cet âge-là. On parle d’adolescence infantile. D’après la définition, cette phase se produit lorsque le petit enfant arrive à l’âge scolaire. Une foule de choses évoluent, autant sur le plan émotionnel que cognitif.

Publicité

Avec la rentrée scolaire, ton enfant va faire un pas en direction de l’indépendance. Ce changement important se fait ressentir chez chaque enfant. Voici comment aider au mieux ton rejeton pendant cette période.

Qu’est-ce que l’adolescence infantile ?

Les enfants vivent cette crise vers l’âge de cinq ou six ans. Certains sont lunatiques, obstinés et mécontents, tandis que d’autres s’isolent. Ils semblent plutôt tristes et mélancoliques. Il y a aussi ceux qui ont un comportement craintif. Ils se cramponnent aux personnes de référence, refusent des activités qu’ils ont déjà apprises et aimeraient soudain être de nouveau petits et dépendants. Certains enfants ont même des soucis d’énurésie, des troubles du sommeil ou font des cauchemars. Ils assimilent leurs sentiments et angoisses pendant le sommeil. Des crises de colère et des changements d’humeur rythment le quotidien et donnent aux parents un sentiment d’impuissance.

Tu retrouves peut-être ton enfant dans certains de ces comportements et tu te demandes si tu dois changer quelque chose dans ton éducation. Cette crise est tout à fait normale et va passer.

Pourquoi les enfants se comportent-ils ainsi pendant cette période ?

Une transition importante a lieu lors de cette phase de développement. Avec le début de la scolarité, ils sentent qu’on leur demande d’être plus autonomes. Les parents, enseignants et éducateurs réclament tous la même chose et l’enfant se sent de plus en plus chargé. La peur et la pression augmentent et se manifestent finalement sous la forme d’un comportement agressif et rebelle.

De plus, certains parents transmettent leurs soucis et angoisses concernant la rentrée scolaire à leurs enfants. De nombreux parents ont peur que leur enfant échoue, qu’il ne parvienne pas à assumer seul le chemin de l’école ou qu’il puisse se sentir exclu par les autres. Les causes de ces peurs sont multiples et ont aussi un lien avec leurs propres impressions et expériences scolaires. Les enfants ressentent très clairement les soucis de leurs parents. Cela les désécurise encore davantage et augmente la peur et la pression.

Conseils aux parents pour la crise des 6 ans

Sois présent/e pour ton enfant !
Perçois ses sentiments et fais preuve de compréhension et de patience. Rappelle-toi ta propre expérience scolaire. Cela t’aidera à te mettre à sa place.

Reste calme
Des enfants colériques et insolents peuvent être épuisants. Il n’est donc pas étonnant que ta patience atteigne parfois ses limites. Essaie cependant de garder ton calme dans ces situations. Prenez le temps tous deux de vous calmer et ensuite d’en parler. Ne te formalise pas de ses paroles blessantes.

Renforce sa confiance en soi
Encourage-le pour tout ce qu’il fait et stimule sa confiance en soi en lui montrant régulièrement ce qu’il a déjà acquis. Affirme-lui de temps en temps que tu es fier/fière de lui.

Des structures stables, des règles claires et un quotidien régulier aident les enfants.
Donne-lui le sentiment d’être près de lui et échangez beaucoup, surtout à propos des émotions. Sois empathique, compréhensif/ve et communique avec lui d’égal à égal. Le plus important consiste à cacher tes propres soucis et angoisses à ton enfant pour éviter qu’il soit désécurisé. Accompagne-le sur son chemin vers l’indépendance, sans pour autant minimiser ses craintes. Grâce à cette attitude empathique et franche, tu aideras ton enfant à avancer vers l’autonomie en étant plus fort.

Tags:

Ton appréciation

4,5/5 (2 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)