Enfants sous pression

Le stress est très nocif pour notre santé et non seulement pour celle des adultes, mais aussi pour celle de nos enfants. Notre progéniture est exposée de bonne heure aux nombreux facteurs de stress. Comment le stress est-il déclenché chez les enfants et quel rôle jouent les parents ? Voici quelques conseils pour éviter d’avoir un enfant stressé.

Publicité

Le stress commence déjà dans la chambre d’enfant

Aujourd’hui, un enfant sur six et un adolescent sur cinq est exposé à un trop grand stress. Les conséquences négatives sont énormes car les adolescents et les enfants stressés peuvent développer des dépressions et une peur de l’échec, ainsi que de l’anxiété. La cause de ces symptômes de stress est premièrement le manque d’espace de liberté pour les enfants, qui leur permet de prendre eux-mêmes des décisions adaptées à leur âge. Les attentes trop élevées des parents à l’égard de leurs enfants déclenchent souvent le stress.

Cela signifie concrètement qu’environ la moitié des enfants souffrant de stress accru ont peur de décevoir leurs propres parents et ne pas être à la hauteur de leurs attentes. Les enfants concernés ressentent et évaluent souvent leur propre comportement comme négatif et agressif, ce qui peut générer la peur de l’échec. Des maux de tête ou de ventre, des difficultés à l’endormissement ou une fatigue constante en sont souvent la conséquence. Il s’agit de symptômes classiques, les mêmes qui provoquent un burn-out chez l’adulte. Les parents doivent donc prendre au sérieux ces signes alarmants.

Par quoi le stress est-il provoqué chez les enfants ?

De nombreuses causes, dont deux facteurs en particulier, ont une influence sur le stress des petits. Les enfants et les adolescents vivent négativement le fait qu’ils n’aient pas le droit de prendre certaines décisions eux-mêmes. Le deuxième facteur consiste en un agenda trop rempli d’obligations. Plus de la moitié des enfants stressés considèrent qu’il est injuste qu’on leur demande rarement, voire jamais, leur opinion. Le fait de ne pas demander l’avis des enfants quand il s’agit de planifier les loisirs peut augmenter leur stress, bien que cela puisse paraître étrange pour les parents. De plus, les enfants n’ont pas toujours assez de temps pour eux ce qui leur permettrait de se développer de manière saine et adaptée à leur âge.

Ce ne sont pas les seuls facteurs qui augmentent le stress des petits. L’exposition constante aux médias provoque une surcharge sensorielle, en particulier chez les petits enfants, alors que leur cerveau n’est pas encore en mesure de les assimiler. Chez les écoliers, le bruit en classe peut devenir un facteur de stress. Au plus tard à l’école primaire, mais souvent déjà à la crèche, la première pression sur les performances se fait ressentir. La pression du groupe met de bonne heure les enfants à rude épreuve.

Les enfants n’apprennent plus à s’ennuyer

Généralement, les enfants s’ennuient rapidement et souvent. Toutefois l’ennui occupe peu de place pendant l’école, car le temps libre y est rare. S’y ajoute le programme au sein de la famille. Lorsque les activités comme le sport, l’initiation musicale, etc., n’ont pas lieu, l’enfant est obligé de trouver des occupations pour combler le temps libre. Cela stimule sa créativité et sa motivation. L’ennui est donc positif pour nous dans une certaine mesure, car nous devons trouver nous-mêmes des occupations.

Toutefois, en raison des nombreuses activités, les enfants n’apprennent plus à s’ennuyer. Les pédagogues plaident pour encourager les enfants à s’occuper seuls pendant les moments d’ennui et à trouver par leurs propres moyens ce qu’ils aimeraient faire après.

Conseils pour parents et enfants sereins

1. Quelles sont tes attentes ?
Evalue d’abord tes propres attentes envers ton enfant. Elles sont souvent trop élevées, ce qui provoque du stress, notamment pour toi. Chaque enfant suit son propre rythme. Ne te laisse donc pas désécuriser par d’autres au sujet des activités de ton rejeton. Ton enfant a besoin de tes encouragements. Mais la pression provoque de la résistance qui étouffera la curiosité naturelle et la volonté d’apprendre de ton enfant.

2. Aménage des moments de qualité pour ton enfant
Sois attentive et sensible envers toi-même et tes besoins, ce qui te permettra de développer l’intuition nécessaire pour les sentiments de ton enfant. Il a besoin de nombreux moments libres pour pouvoir réaliser les choses qu’il a choisies et qui lui font plaisir.

3. Plus d’autonomie
Fais participer ton enfant (dans la mesure de son développement intellectuel) à tes souhaits et tes projets. Demande-lui comment il trouve les différentes activités extrascolaires. Le cas échéant, vous pouvez modifier ensemble le programme. Souvent, ce n’est pas le nombre d’activités qui provoque du stress chez les enfants, mais plutôt l’idée qu’ils n’aient pas pu les choisir eux-mêmes.

4. Reconnaître des signes précurseurs
Observe les signes indiquant une surcharge chez ton enfant. Epuisement, fatigue permanente, mauvaise humeur, comportement agressif ou difficultés à dormir sont des symptômes importants.

Conclusion : des enfants sereins grâce au comportement correct des parents

L’importante dose de stress des enfants est provoquée par le programme chargé et les attentes trop élevées des parents. Pour un développement sain, les enfants ont besoin d’un environnement sans stress et d’une ambiance familiale agréable. Ils ont besoin de recevoir beaucoup de soutien et d’écoute adaptée à leur âge. Prends nos conseils à cœur et essaye ainsi d’aménager à ton petit trésor une vie agréable et sans stress.

 

Tags:

Ton appréciation

4/5 (3 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)