Réaliser son désir d’enfant de manière détendue

Le désir d’enfant non comblé est difficile à accepter et génère du stress qui réduit la fertilité. Voici comment gérer la pression dans une telle situation.

Publicité

Sous pression pour réaliser son désir d’enfant

Un couple suisse sur six souhaite désespérément avoir un enfant. Après l’arrêt de la méthode contraceptive, la femme, pleine d’espoir, n’arrive pas à tomber enceinte. Le couple est alors mis sous pression et des sentiments de colère, de peur et de déception font surface. Le stress qui en découle a des répercussions négatives sur la fertilité. Pour augmenter la fertilité et réduire la pression, différentes méthodes peuvent être appliquées. Voici quelques conseils pour éviter la situation paradoxale qui consiste à s’obliger à se détendre.

Le stress peut-il vraiment réduire la fertilité ?

Chez près 80 % des couples qui souhaitent avoir un enfant mais n’y parviennent pas, les causes peuvent être constatées directement. Un tiers des causes est lié à la femme, un tiers à l’homme et un tiers aux deux partenaires. Dans 20 % des cas, la cause est inexpliquée. Le stress peut être une explication possible.
Dans le cadre d’une étude, l’alpha-amylase, une enzyme de la salive, a été testée. En cas de stress, des concentrations plus élevées de cette enzyme ont été mesurées. Les valeurs ont ensuite été comparées avec les taux de grossesse. Les femmes dont les valeurs étaient les plus élevées souffraient deux fois plus de troubles de la fertilité que les femmes dont les valeurs étaient les plus basses !

Techniques de relaxation : combattre le stress !

Il existe de nombreuses techniques de relaxation, notamment en provenance des pays asiatiques. Si tu ne parviens pas à acquérir l’une des techniques, essaye donc d’en apprendre une autre qui te conviendra mieux.

Tu dois d’abord choisir la manière dont tu souhaites gérer le stress : active ou passive. Les méthodes passives peuvent être des massages, de l’acupuncture ou l’hypnose. Différents sports, comme le jogging, le vélo ou la musculation, sont des méthodes actives qui aident certaines personnes à se détendre. Un type de yoga est également proposé aux couples qui souhaitent avoir un enfant. Le yoga hormonal a pour but d’équilibrer les hormones et de permettre ainsi une grossesse.

Détecter le stress chez son partenaire

De nombreuses personnes ont tendance à cacher leurs sentiments et leur stress pour ne pas charger leur partenaire. Ce comportement ne fait qu’augmenter le niveau de stress. Les femmes se distancent de la famille et des amis. Lorsqu’une sœur ou une amie tombe enceinte, elles font tout pour les éviter. Elles sont de plus en plus souvent seules et deviennent taciturnes. Chez les hommes, le stress se répercute généralement sur la fonction sexuelle : des troubles de l’éjaculation et de l’érection peuvent survenir, mettant l’homme encore davantage sous pression. Si tu constates un tel comportement chez ton partenaire, parles-en avec lui. Fais preuve de compréhension, dis-lui ce que tu ressens et ne te sens pas coupable. Soyez là l’un pour l’autre et entraidez-vous.

Eviter et gérer le stress

Vers l’âge de 25 ans déjà, la fertilité de la femme commence à diminuer lentement et de plus en plus à partir de 35 ans. Pour éviter le stress, il est conseillé de ne pas trop attendre pour planifier une grossesse. Les médecins suisses, comme par exemple le Prof. Dr méd. Michael von Wolff, recommandent d’essayer de tomber enceinte avant le milieu de la trentaine pour éviter que la pression augmente avec le temps qui passe.

Tags:

Ton appréciation

4/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)