Désir d’enfant : quand les parents, amis et collègues énervent…

Désir d’enfant : quand les parents, amis et collègues énervent…

Selon une étude du Berliner Institut für Bevölkerungsentwicklung (2010), environ un sixième des personnes âgées de 25 à 59 ans souhaiteraient un enfant et ne peuvent en avoir. Beaucoup d’entre eux ont déjà certainement entendu la question suivante : « Quand allez-vous enfin vous y mettre ? » Les couples sont souvent surpris de constater avec quel sans gêne les autres se renseignent au sujet d’une future descendance. Ces questions sont trop personnelles, trop compliquées et trop tristes, mais sont posées malgré tout. A la place d’y répondre, tu peux sourire poliment, réagir de manière offensive ou prendre de la distance. Ecoute ton cœur !

Publicité

Tu n’as pas besoin de répondre

Pour chaque couple qui souhaite un enfant mais qui n’en a pas encore, il est désagréable d’entendre les remarques bêtes des autres et les questions concernant une future grossesse. Cela peut aussi peser sur le couple. Les attentes et les questions des parents, des proches, des amis et collègues mettent la pression. La plupart des personnes n’ont pas le droit de savoir si tu es enceinte ou non. Il existe différentes possibilités pour se renforcer soi-même pendant cette phase. Echange avec ton partenaire et décidez avec qui vous souhaitez en parler.

Sois bonne avec toi-même

Veille à te sentir le mieux possible. Selon des études menées par des psychologues, la manière dont tu te parles à toi-même a une grande influence sur la manière dont tu gères les problèmes. Si tu te dénigres en pensées, tu seras plus faible et te sentiras encore plus mal. Si tu prends soin de toi, même dans les moments difficiles, tu auras moins de peine à aller à la rencontre des autres. Dans le cadre du couple, vous pouvez vous aider mutuellement à prendre soin de vous-même. Il est souvent plus facile de consoler les autres que soi-même. Tu remarqueras plus vite chez ton partenaire ce qui te manque à toi. Prenez du temps l’un pour l’autre !

Réagir ouvertement ou prendre de la distance

Tu peux aussi répondre ouvertement aux questions et dire que tu aimerais bien être enceinte mais que cela ne marche pas encore et que tu ne souhaites plus que l’on t’en parle. Tu peux aussi dire de manière offensive que ces questions sont trop personnelles et que tu ne veux pas en parler. Prépare à l’avance quelques réponses – tu seras ainsi prête pour faire face à chaque situation et sauras répondre aux questions bêtes…
Choisis d’échanger avec les proches et collègues avec lesquels tu te sens bien. Tu n’es pas obligée de parler aux autres.

En conclusion – écoute-toi

Il n’y a pas de recette miracle pour faire face à de telles questions. Tu peux décider toi-même si tu veux parler de ton désir d’enfant ou non et à qui. Ne dis pas que tu préfères attendre encore avant d’avoir un enfant, mais écoute tes sentiments. Parle à ceux qui te font du bien et fuis les autres.

Tags:

Ton appréciation

5/5 (1 Stimme)

COMMENTAIRES (0)