As-tu de la répartie? © ra2 studio / AdobeStock.com

As-tu de la répartie ?

« Alors, quand allez-vous vous y mettre ? », une question qui peut blesser les couples qui ne parviennent pas à concevoir un enfant. Il est utile dans ce genre de cas d’avoir une réponse toute prête. Ce n’est pas ton genre de répondre ? Aucun souci, la répartie s’exerce !

Exercer la répartie !

Le couple traverse des moments difficiles lorsque la grossesse tant désirée se fait attendre. En plus du doute qu’il éprouve, il doit souvent faire face à des commentaires irréfléchis au sujet de l’absence d’enfant, à des conseils bien intentionnés et parfois à des offres immorales de la part de personnes extérieures.

Publicité

Les personnes qui ont passé par là savent à quel point la question concernant l’absence d’enfant est blessante.

Comment se protéger contre de telles blessures émotionnelles ?

Le fait de savoir répliquer aux conseils, commentaires et astuces peut être utile : d’une part, cela permet de remettre l’autre à sa place et, d’autre part, de lui montrer que la question posée n’a pas été bien accueillie.

La répartie peut en effet s’exercer. Tout comme en sport, on commence lentement avant de constater une hausse de ses propres performances. De plus, la répartie aide aussi lorsque bébé s’est annoncé, car les bons conseils ne vont surtout pas cesser avec le début de la grossesse.

Le top 10 des phrases stupides

Chaque couple s’étant trouvé dans cette situation peut énumérer l’une des 10 phrases les plus stupides et conseils bien intentionnés. Voici quelques phrases typiques :

« Quand allez-vous (enfin) vous y mettre ? »
« Alors chez nous, cela a fonctionné tout de suite ! »
« Arrête d’y penser constamment et tu tomberas enfin enceinte ! »

Réfléchir à des réponses adaptées

Il est utile de réfléchir ensemble à ces phrases et questions et de les noter, puis de trouver une réponse adaptée. Ce faisant, il ne faut pas oublier à qui on répond. Le fait d’être ouvert et honnête aide dans ces situations :

« Tu m’as vraiment blessée ! »
« Cela ne te regarde pas ! »
« Je ne veux pas que tu nous/me parles ainsi ! »

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)