La thyroïde – un organe important

La thyroïde – un organe important

La thyroïde se situe devant la trachée et sous le cartilage thyroïdien. Elle sert à produire et à stocker les hormones thyroïdiennes que sont la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Les maladies de la thyroïde peuvent consister aussi bien en une hyperthyroïdie qu’en une hypothyroïdie.

Publicité

A quoi sert la thyroïde ?

La thyroïde sert principalement à régulariser la croissance et le métabolisme. Elle intervient aussi dans le bilan du calcium. Les hormones thyroïdiennes augmentent les pulsations et le débit cardiaque (quantité de sang éjecté à chaque contraction par unité de temps). Elles stimulent le centre de la respiration et améliorent l’irrigation pulmonaire, ce qui permet une meilleure oxygénation sanguine. La construction de fibres musculaire rapides est activée et la température du corps augmentée par ces hormones.

La quantité hormonale nécessaire est détectée par l’hypothalamus, une région du cerveau, puis est signalée à l’hypophyse (glande pituitaire) qui produit alors l’hormone thyréotrope (TSH).

Pourquoi la thyroïde est-elle si importante en cas de désir d’enfant ?

L’hyperthyroïdie, tout comme l’hypothyroïdie, ont une influence sur la fertilité, la conception et la grossesse.

Hypothyroïdie

Les risques liés à l’hypothyroïdie sont la fausse-couche, l’accouchement d’un enfant mort-né ou prématuré, la pré-éclampsie, de fortes hémorragies après l’accouchement, un faible poids de l’enfant à la naissance, une mortalité élevée à la naissance et des lésions psychiques et physiques au cours du développement. Un léger manque d’hormones thyroïdiennes pendant la grossesse se manifeste parfois seulement lors de la période scolaire par une baisse des performances. Une hypothyroïdie latente (cachée) ne nécessite souvent aucun traitement. Cependant, en cas de désir d’enfant, de grossesse et pendant la période d’allaitement, un traitement est clairement indiqué.

Hyperthyroïdie

Une hyperthyroïdie peut aussi entraîner une fausse-couche, l’accouchement d’un enfant mort-né, une pré-éclampsie et un faible poids de l’enfant à la naissance. En outre, le fœtus est souvent petit et a une fréquence cardiaque plus élevée. Une insuffisance cardiaque et un goitre (hypertrophie de la thyroïde) peuvent se manifester à la naissance.

Comment se manifeste une hypothyroïdie et comment la traiter ?

De la fatigue et une plus forte sensation du froid se manifestent notamment en cas d’hypothyroïdie. La vie de l’enfant est alors menacée.

La cause la plus fréquente est la maladie auto-immune d’Hashimoto, qui se caractérise par l’action d’auto-anticorps spéciaux contre les structures thyroïdiennes. Occasionnellement, un léger manque d’iode, causé par le besoin accru pendant la grossesse, peut devenir symptomatique. Pour chaque femme enceinte, il est donc recommandé de prendre en plus 150 microgrammes d’iode par jour.

L’hypothyroïdie peut être traitée par la prise de L-thyroxine. Suivant le trimestre de grossesse, le médecin doit prendre en compte d’autres valeurs cibles.

Comment se manifeste une hyperthyroïdie et comment la traiter ?

De l’agitation, de l’irritation, une transpiration accrue, la tachycardie et une perte de poids malsaine se manifestent souvent lors d’une hyperthyroïdie. Une légère hyperthyroïdie est souvent produite par l’hormone de grossesse HCG qui stimule les récepteurs de la thyroïde. Dans ce cas, le traitement temporaire purement symptomatique consiste à prendre un bétabloquant comme le propranolol. Une hypermesis gravidarum (extrême nausée de la grossesse) se manifeste aussi souvent en même temps.

D’autres causes peuvent être la maladie auto-immune de Basedow ou une autonomie de la thyroïde. Le premier choix de traitement est le thyréostatique propylthiouracil, qui réduit la production hormonale de la thyroïde. Comme les auto-anticorps de la maladie de Basedow peuvent franchir le placenta, ils sont susceptibles de nuire au fœtus. Un suivi par un médecin spécialisé en médecine interne ou en endocrinologie est donc recommandé !

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)