Afficher

Coucher le bébé sur le dos pour dormir

Coucher le bébé sur le dos pour dormir © candy1812 - AdobeStock.com

Les nouveau-nés ne sont pas capables de se retourner tout seuls dans leur lit. Leur position au moment du coucher est donc d’autant plus importante. Le risque de mort subite du nourrisson est sept à quatorze fois plus élevé pour les bébés dormant sur le ventre que pour ceux qui dorment sur le dos. Quelle est la meilleure position de sommeil pour l’enfant ?

Afficher

Risque élevé de mort subite du nourrisson

Pendant les quinze dernières années, le nombre d’enfants dormant sur le ventre s’est drastiquement réduit grâce à une campagne de prévention de la mort subite du nourrisson (MSN). De nombreuses recherches scientifiques ont prouvé que l’installation sur le côté représente deux à six fois plus de risques de mort subite du nourrisson par rapport à l’installation sur le dos, ce qu’ignorent la plupart des parents. Ils ont tendance à coucher leur enfant sur le côté de peur qu’il ingère une remontée de nourriture due à un « petit rot », particulièrement s’il est prédisposé au reflux gastro-œsophagien (régurgitation du contenu de l’estomac dans l’œsophage liée à une faiblesse du sphincter supérieur de l’estomac).

Afficher

Avantages de la position sur le dos

De vastes enquêtes réalisées suite à l’introduction de la règle du sommeil sur le dos ont montré qu’il n’y a eu aucune augmentation de cas de décès suite à l’étouffement après aspiration de nourriture dans les poumons. La position dorsale ne conduit donc pas à une hausse du risque d’étouffement, ce qu’expliquent les trois points suivants :

  • En position dorsale, l’œsophage est positionné sous la trachée, de sorte qu’un reflux de nourriture s’écoulera dans l’œsophage plutôt que dans la trachée.
  • Pendant son sommeil, la tête de l’enfant ne reste pas au milieu, mais est légèrement penchée sur le côté de façon détendue.
  • Dès le premier jour, le nouveau-né à terme a des réflexes de protection. Ainsi, le réflexe de la toux ou même du réveil sera déclenché si de la nourriture arrive dans la région du larynx.

D’autres positions allongées pour le bébé

Lorsque le bébé est réveillé, il devrait être mis sous surveillance en position ventrale afin d’entraîner la musculature de la nuque, du thorax et des épaules pour l’aider à apprendre à ramper puis à marcher. La position latérale est très instable car les enfants réussissent déjà très tôt, même parfois pendant les quatre premières semaines, à rouler par hasard dans une autre position de sommeil. La stabilisation du bébé sur le côté avec un rouleau de tissu ou autre favorise aussi ce mouvement.

Important pour les parents :

  • Laisser son enfant dormir sur le dos aussi longtemps que possible.
  • Eviter de placer l’enfant en position latérale pour dormir.
  • Maintenir la position dorsale pour dormir aussi chez l’enfant agité ou présentant un reflux. 
  • Poser l’enfant sur le ventre et sous surveillance lorsqu’il est réveillé pour qu’il puisse entraîner la musculature de la nuque et des bras.

Appréciation

Veuillez additionner 1 et 2.

Plus d'informations sur le sujet

Aucun article disponible