Garde d’enfants par une baby-sitter

La garde d’enfant est une tâche qui concerne toute la famille. De nos jours cependant, les familles monoparentales ne sont pas rares. Il est en outre considéré comme normal qu’une maman s’occupe seule du bébé durant la journée. Les membres de la famille peuvent aussi vivre à distance. Une baby-sitter n’est donc souvent pas seulement nécessaire, mais aussi bénéfique si tu trouves la bonne personne.

Publicité

Qu’est-ce qu’une bonne baby-sitter ?

La personne idéale pour s’occuper de l’enfant l’abordera avec prudence. Elle l’observera d’abord avec sa maman, tout en communiquant avec lui. Etudie la baby-sitter potentielle pendant qu’elle joue avec ton petit, et tu verras rapidement si elle répond à tes attentes. Réfléchis avant de chercher si un baby-sitter masculin te conviendrait aussi.

Recherche : une baby-sitter à proximité

Les personnes qui garderont l’enfant peuvent faire partie de la famille, être des amis ou des connaissances. L’avantage est que le petit enfant connaît souvent déjà un peu la personne, ce qui donne un sentiment de sécurité à la maman. Les associations cantonales de la Croix Rouge proposent régulièrement des formations de baby-sitting. Les parents intéressés peuvent s’y informer en tout temps. En cas d’intérêt, les coordonnés d’une baby-sitter seront transmises. On peut aussi trouver des points de contact dans la presse locale ou sur Internet. Tu peux également demander aux élèves de ton quartier s’ils accepteraient de faire du baby-sitting chez toi.

Garde du bébé en toute confiance et sécurité

L’avantage d’une baby-sitter formée est le fait qu’elle ait suivi un cours de premiers secours lors de sa formation. Les bases du développement du petit enfant y sont aussi enseignées. Ce savoir donne de l’assurance à la famille. Lors de la première entrevue, la maman doit rester pour observer la baby-sitter dans ses relations avec son bébé ou petit enfant. La personne choisie pour garder l’enfant pourra assumer petit à petit des tâches, comme par exemple donner le biberon ou jouer avec le bébé. Montre-lui aussi comment calmer ton bébé quand il pleure.

Observe les interactions à ces occasions et demande-toi :

  • La baby-sitter réagit-elle promptement aux besoins de l’enfant ?
  • Le petit enfant se sent il compris par elle ?
  • Commence-t-il à rentrer en contact avec la baby-sitter ?

Si la réponse à ces questions est « oui », tu peux être rassurée. Indique-lui en tous les cas ton numéro de téléphone ou celui d’une voisine pour d’éventuelles questions ou en cas d’urgence. Donne-lui des conseils pour agir de manière adaptée si le bébé pleure ou résiste, s’il a faim ou soif, etc. En plus des qualifications et des compétences personnelles de la baby-sitter, fie-toi à ton intuition. Comment gère-t-elle le petit enfant ? Est-ce qu’il se sent bien ? S’entendent-ils bien tous les deux ? Lorsque ces points seront clarifiés, tu pourras réellement profiter de ton temps libre sans enfant.

Tags:

Ton appréciation

0/5 (0 Stimmen)

COMMENTAIRES (0)