Que faire en cas de rhume et de toux ?

Que faire en cas de rhume et de toux © Heiko Barth / AdobeStock.com

Avec l’air sec, les nourrissons ont facilement le nez bouché en hiver, car leurs muqueuses sont sensibles aux stimuli extérieurs. Un bébé est plus souvent enrhumé qu’un petit enfant. Cependant, les bébés allaités sont protégés jusqu’au 3e mois de vie contre les agents infectieux grâce au lait maternel. La fréquence des maladies d’enfants, de toux et de rhumes augmente ensuite. Le système immunitaire apprend ainsi à combattre activement les maladies.

Publicité

Quelles sont les causes des refroidissements ?

Un refroidissement est provoqué par des virus. Les muqueuses sont encore très sensibles chez les jeunes enfants et enflent en cas de stimuli, comme de l’air sec.

La cavité nasale et les sinus du bébé sont encore très petits. Chaque enflure provoque une gêne de la respiration nasale. L’organisme produit davantage de sécrétions et le bébé a toujours plus de mal à respirer. Il commence alors à respirer par la bouche, ce qui augmente à nouveau l’enflure. Le larynx et la trachée se dessèchent et une toux irritative se déclenche. La vulnérabilité aux surinfections bactériennes et aux pneumonies augmente. 

Que peux-tu faire en cas de refroidissement ?

Applique les premières mesures dès que ton bébé a des difficultés à respirer par le nez : veille à ce que l’air soit suffisamment humide. Fais sécher des linges sur le radiateur ou utilise un humidificateur. Le sérum physiologique est disponible en pharmacie. Mets des gouttes plusieurs fois par jour dans son nez. Grâce au sel contenu dans le sérum, qui a la même concentration que dans l’organisme humain, les muqueuses sont humidifiées et l’enflure diminue.
Si le rhume est déjà bien avancé, le sérum physiologique diluera les sécrétions nasales. Le nettoyage sera ainsi plus facile, car l’enfant ne saura pas se moucher avant d’avoir quatre ans.

Toux du bébé

Le fait de surélever la partie supérieure du corps soulage en cas de quintes de toux. La toux peut être tenace. Lorsqu’elle dure au-delà de cinq jours, elle peut être un signe de coqueluche ou d’une autre maladie infantile. Consulte ton pédiatre si ton enfant a de la fièvre, si le refroidissement ne s’améliore pas au bout de cinq jours ou si les sécrétions du nez et du pharynx deviennent jaunâtres ou verdâtres. Il pourra déterminer s’il s’agit d’une infection grippale ou non. Ne donne jamais de médicaments décongestionnants sans avoir consulté le médecin, car ils peuvent avoir d’importants effets secondaires. La fumée de cigarette est encore plus nocive pour un enfant enrhumé.

Les refroidissements sont-ils contagieux ?

Il est évidemment plus sûr de protéger ton enfant de la contagion que de le soigner. Les personnes malades doivent éviter la chambre du bébé, même si le contact avec des agents infectieux renforcent son système immunitaire. Veille à l’hygiène, car les virus sont transmis par les éternuements et la toux, mais aussi par le contact physique.
Les refroidissements renforcent le système immunitaire de ton enfant. Avec ton aide, il surmontera la maladie sans problème.

Tags:

Ton appréciation

3/5 (6 Stimmen)

COMMENTAIRES (2)



Très interessant ! Personnellement ces conseils m'aident à mieux prendre soin de mon bébé et surtout d'avoir plus confiance en moi . Merci pour tout !!!.

Pouga |

Merci pour ces informations! J'adore lire car je m'y retrouve à chaque fois! Et du coup, ça nous soulage!

Rosenast |